Alerte arnaques

Alerte au piratage des adresses électroniques

La section consulaire de l’ambassade de France à Athènes a été saisie de plusieurs demandes d’informations concernant des Français prétendument en déplacement à Athènes, qui seraient victimes d’un accident et/ou d’une agression et se trouveraient dans de grandes difficultés nécessitant une aide financière.
Ces demandes d’informations émanent de personnes qui ont reçu un courrier électronique inquiétant, les alertant sur la situation d’un proche et leur demandant de l’argent.
Il s’avère qu’il s’agit dans la plupart des cas de tentatives d’escroquerie par usurpation d’identité, auxquelles il convient de ne pas donner suite sans avoir pu vérifier préalablement l’authenticité du message par un autre moyen que la messagerie électronique.
Si vous avez un doute sur l’identité de votre interlocuteur, n’hésitez pas à lui poser des questions très précises auxquelles seul(e) votre ami(e) ou votre connaissance serait en mesure de répondre (date de naissance, lieu de votre rencontre, description physique,…)
Au cas où vous seriez approché uniquement par internet, sans autre contact par téléphone, appel de la famille, etc…, il est très probable que vous soyez victime d’une tentative d’escroquerie par une personne utilisant une fausse identité.
Nous vous recommandons vivement de ne pas verser d’argent et de ne transmettre par internet aucune copie de vos documents d’identité, bancaires ou administratifs.

Arnaques aux sentiments

Les escrocs créent des comptes sur des sites de rencontre et sur les réseaux sociaux en utilisant des photos d’hommes ou de femmes récupérées sur internet. Ces escrocs maitrisent bien les outils informatiques. Ils sont spécialistes de la retouche d’images et utilisent également des flux-vidéos préenregistrés sur webcams.
Ils peuvent entretenir des correspondances pendant des semaines et des mois, sans rien demander, pour mettre leur interlocuteur en confiance et faire naître des sentiments.
Quelques semaines ou mois après le premier contact, ils inventent des motifs divers et variés pour solliciter une "aide" financière :
- achat d’un billet d’avion permettant de leur rendre visite,
- achat d’un nouvel ordinateur, de travellers chèques
- aider un membre de leur famille tombé malade ou victime d’un accident,
- agression, perte de papiers, maladie, accident,...
- arrestation à l’aéroport au moment d’embarquer parce que le douanier a retenu une marchandise (telle une statuette qui vous était destinée en cadeau), etc...

Hameçonnage

L’hameçonnage ou « phishing » en anglais est une technique utilisée par des fraudeurs pour obtenir des renseignements personnels dans le but de perpétrer une usurpation d’identité. Vous êtes destinataire d’un email d’un de vos proches vous apprenant qu’il est en voyage d’affaire à Athènes et qu’il s’est fait agresser sur la route de l’aéroport se faisant voler tous ses papiers, s’est fait arrêter à l’aéroport par la police ou la Douane ou qu’il a eu un accident de voiture et se trouve à l’hôpital sur le point de se faire opérer...
Vous êtes ensuite contactés par des "officiers de police" ou "chirurgiens" dont le seul but est de vous faire envoyer de l’argent.
L’imagination des escrocs est sans limite. Certains n’hésitent pas à créer des adresses email ressemblantes à celles utilisées par l’ambassade ou le consulat.

Attention aux pratiques frauduleuses

Il a été signalé, pour des décès mais aussi pour des accidents de la route affectant des ressortissants étrangers de passage, notamment français, des cas de pratiques frauduleuses de la part d’individus se faisant passer pour des représentants d’entreprises de pompes funèbres locales ou encore d’établissements de soins.
A ce titre, ces individus, mal intentionnés, dirigent les proches en détresse vers des structures (cliniques privées…), soi-disant plus efficaces, mais très coûteuses, allant jusqu’à récupérer les documents d’identité et les cartes bancaires afin, disent-ils, d’accélérer les procédures administratives.
Si vous êtes confronté à ce type de situation, vous devez avant tout contacter votre assurance rapatriement et ne signer aucun document dans la précipitation ! Gardez avec vous vos documents personnels.

Les arnaques « à l’héritage »

Les escrocs diffusent un message électronique proposant d’importantes commissions, en échange de l’utilisation d’un compte bancaire pour effectuer des virements d’un montant très élevé. Il s’agit en général de prétendus fonds qui se trouveraient bloqués dans une banque au nom de prétendus héritiers ne pouvant récupérer leurs avoirs sans l’intervention d’un tiers. Les escrocs excellent dans l’art d’instaurer un doute dans l’esprit des personnes qui se font duper en usurpant le nom de personnes réelles et de vraies banques et en créant des adresses électronique évocatrices, mais fausses (telles « scotland_yard@hotmail.com » ou « cia@yahoo.com »).
L’objectif des escrocs consiste soit à obtenir le numéro de votre compte bancaire et un exemplaire de votre signature pour donner de faux ordres de virement à votre banque, soit à vous faire payer de prétendus « frais de dossier » préalables, qui se succèderont ensuite en cascade.
Plusieurs variantes circulent sur internet : personne atteinte d’une grave maladie ou décédée dans un accident de voiture en se rendant à l’aéroport, etc...

Arnaques à la loterie

Les escrocs diffusent des messages électroniques vous avisant que vous avez gagné le gros lot d’une loterie, généralement par tirage au sort parmi des adresses électroniques.
L’objectif consiste soit à demander le paiement de frais de dossier ou de transport du lot, soit à vous faire venir chercher le lot à Athènes.

Arnaques au dédommagement des victimes d’abus de confiance

Certains fraudeurs après avoir escroqué une première fois leur victime n’hésitent pas à se faire passer pour un organisme de lutte contre la cybercriminalité dans le but d’arnaquer leur victime une deuxième fois. Le système consiste toujours à vous promettre un remboursement partiel ou total du préjudice subi nécessitant au préalable des frais de dossier que la victime doit payer avant de se faire indemniser.

Quelques indices pour déceler une tentative d’arnaque par mail :

La plupart des arnaqueurs utilisent en général un vocabulaire approximatif et commettent de nombreuses fautes de syntaxe ou d’orthographe.
Les adresses mails professionnelles des agents d’une administration Française, d’une Ambassade ou d’un Consulat de France n’utilisent jamais des noms de domaines privés type yahoo, gmail, etc… pour s’adresser aux particuliers.
L’objectif des premiers mails est de récupérer un maximum d’information sur l’adresse et l’état civil de la personne (adresse mail, vos noms, prénoms, etc…).

Faut-il répondre à un mail ?

NON. Ne jamais répondre !
Même si le message prétend provenir d’une personnalité connue, d’une autorité administrative ou politique, d’un notaire, d’un avocat, etc...
Les escrocs sont capables d’usurper n’importe quelle identité. Soyez méfiant et faites preuve de bon sens :
Ne jamais donner ses coordonnées bancaires ou un exemplaire de sa signature (de faux ordres de virements pourraient alors être adressés à votre banque pour vider votre compte).
Ne jamais envoyer d’argent en ligne (Western Union, Moneygram, Paypal) ou par chèque à quel titre que ce soit.
Enfin sachez que les escrocs utilisent les réseaux sociaux pour recueillir des informations sur vous, votre famille, vos amis...

Que faire si vous avez répondu ?

• Si vous avez communiqué des informations relatives à un compte bancaire : prendre contact immédiatement avec votre banque afin d’éviter qu’elle accepte de faux ordres de virement.
• Porter plainte au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie la plus proche.
• Signaler cette escroquerie sur le portail officiel de signalement des contenus illicites de l’Internet à partir du site https://www.internet-signalement.go...
• Rapporter les faits à la plate-forme "info-escroquerie" du Ministère français de l’intérieur, facilement accessible sur Internet. https://www.interieur.gouv.fr/A-vot...
• Vous pouvez également contacter le Ministère de l’Intérieur au numéro suivant : 0811 02 02 17
• Ou formuler une plainte en ligne selon les modalités décrites sur le site https://www.service-public.fr/parti...

Que peut faire le consulat ?

Le consulat a un rôle d’information et de mise en garde du public contre la cybercriminalité.
Le Consulat ne peut pas :
- déposer plainte à votre place en France ou en Grèce.
- enquêter sur les adresses de particuliers, d’organismes, d’entreprises, d’avocats, de notaires, de banques, etc...
- récupérer les fonds que vous avez versés à des escrocs.
En cas de besoin, contacter :
Ambassade de France à Athènes
Section consulaire
Tél : 210 3391200 / 210 3391202
athenes.consul-france@diplomatie.gouv.fr

dernière modification le 25/01/2019

haut de la page