Bilan de l’action de l’ONG française SIF dans la crise migratoire en Grèce [el]

Depuis leur première mission exploratoire menée dans un camp en Grèce en avril 2016, le Secours Islamique France (SIF) n’a eu de cesse de travailler à améliorer les conditions de vie des réfugiés et migrants et leur action touche maintenant à sa fin.

Voici déjà un quart de siècle que le SIF œuvre à l’amélioration des conditions de vie des plus démunis. Cette ONG est active tant en France où elle s’inscrit dans la lutte contre la précarité et l’exclusion, qu’à l’international avec des opérations dans les espaces en crise, « là où les besoins humanitaires et sociaux l’exigent par la mobilisation de secours d’urgence et la mise en place de programmes de développement. » (site du SIF).

JPEG - 28.9 ko
Photo de famille du SIF – Résidence de France – Athènes 2018 Ambassade de France en Grèce

Avec le soutien financier du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), le SIF agit depuis avril 2016 en Grèce. Son action a contribué à la réponse grecque et internationale face à la crise migratoire qui a touché l’Europe et la Grèce en particulier.

L’ONG a mené une première mission exploratoire, conjointement avec le Centre de crise et de Soutien du MEAE, juste après la fermeture de la « route des Balkans » et la signature de l’accord entre l’Union européenne et la Turquie. Par la suite, le SIF s’est engagé dans le camp informel « EKO gas station », situé dans le nord du pays, près de la frontière avec l’ARYM (Ancienne République yougoslave de Macédoine). L’ONG a financé et mis en œuvre des actions de WASH (eau, assainissement et hygiène) auprès de 1 500 personnes alors présentes dans le camp.

Depuis ce premier projet, arrêté lors de la fermeture et de l’évacuation du camp le 14 juin 2016, le SIF a poursuivi son action au camp de Malakasa, au nord d’Athènes. Avec le soutien du Centre de crise et de soutien du ministère des Affaires étrangères, l’organisation a établi et fait vivre un espace d’accueil pour mineurs (enfants âgés de 6 à 18 ans) dès juillet 2016. A ce centre, le SIF a adjoint un espace dédié aux études, proposant des cours d’éducation non-formelle (grec, anglais, mathématiques) et de soutien scolaire afin de permettre aux enfants du camp de pouvoir s’intégrer dans le système scolaire grec. Ces cours sont dispensés par une équipe SIF constituée de professeurs grecs aidés de médiateurs culturels de langues persane et arabe. En effet, le camp accueille des réfugiés issus de diverses nationalités du Moyen-Orient : Afghans, Iraniens et depuis 2017 un grand nombre d’Irakiens.

Outre leur action en faveur de l’éducation, le SIF a aussi mis en place des services de transport entre décembre 2016 et juin 2017 dans deux autres sites d’hébergement (toujours aux alentours d’Athènes) : Elefsina et Rafina.

En savoir plus

- Site officiel du Secours Islamique France (SIF) https://www.secours-islamique.org/

dernière modification le 17/07/2018

haut de la page