Covid-19 : Vous allez ou rentrez en France ? Voici ce qu’il faut savoir [el]

(mise à jour 16/10/2020)

COVID-19 : Des mesures sanitaires s’appliquent à tous les voyageurs avant le départ et à l’arrivée sur le territoire français. De plus, des restrictions d’accès au territoire français existent en fonction du pays de provenance des voyageurs.

Est-ce que je peux venir en France ?

Cela dépend de la circulation du virus dans votre pays de départ.

Pays pour lesquels ne s’appliquent aucune restriction à l’entrée

Si vous arrivez d’un pays de la liste ci-dessous, vous pouvez venir en France métropolitaine sans restriction liée à la COVID-19.

États membres de l’Union européenne (dont la Grèce), Andorre, Australie, Canada, Corée du sud, Géorgie, Islande, Japon, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, Rwanda, Saint-Marin, Suisse, Thaïlande, Tunisie, Uruguay, Vatican.

Pays pour lesquels des restrictions d’accès s’appliquent

Si vous arrivez d’un autre pays, vous ne pouvez venir en France que si votre voyage entre dans le cadre de l’une des dérogations suivantes :

  • Vous êtes ressortissant français (le cas échéant avec votre conjoint et vos enfants) ;
  • Vous êtes ressortissant de l’Union européenne ou ressortissant andorran, britannique, islandais, liechtensteinois, monégasque, norvégien, suisse, de Saint-Marin ou du Vatican, et votre résidence principale est en France ou vous transitez par la France pour rejoindre votre pays de nationalité ou de résidence (le cas échéant avec votre conjoint et vos enfants) ;
  • Vous êtes titulaire d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour français ou européen en cours de validité, et votre résidence principale est en France ou vous transitez par la France pour rejoindre votre domicile dans l’espace européen ;
  • Vous êtes en transit de moins de 24 heures en zone internationale ;
  • Vous êtes membre de délégation en mission officielle, ou personnel d’une mission diplomatique ou consulaire, ou personnel d’une organisation internationale qui a son siège ou un bureau en France (le cas échéant avec votre conjoint et vos enfants) ;
  • Vous êtes professionnel de santé étranger concourant à la lutte contre la Covid-19 ;
  • Vous êtes membre d’équipage ou personnel étranger exploitant un vol passager ou cargo, ou voyageant comme passager pour vous positionner sur votre base de départ ;
  • Vous assurez le transport international de marchandises ;
  • Vous êtes conducteur ou équipier d’autocar ou de train de passagers ;
  • Vous êtes membre d’équipage ou personnel exploitant un navire de commerce ou de pêche ;
  • Vous êtes étudiant titulaire d’un visa long séjour ou un visa court séjour (VCS) pour études ou stages ou venant pour moins de 90 jours d’un pays dispensé de VCS et vous pouvez justifier d’un lieu d’hébergement en France ;
  • Vous êtes professeur ou chercheur employé ou invité par un établissement d’enseignement ou un laboratoire de recherche français et vous vous déplacez à des fins d’études et d’enseignement ;
  • Vous êtes titulaire d’un visa long séjour « passeport Talent ».

Pour votre arrivée en France, vous devrez compléter et avoir sur vous 2 documents

  • Une attestation de déplacement international dérogatoire vers la France métropolitaine. Cette attestation est à présenter aux compagnies de transport avant l’utilisation du titre de transport et aux autorités en charge du contrôle aux frontières (liaisons aériennes, maritimes, terrestres, dont les liaisons ferroviaires).
  • Une déclaration sur l’honneur que vous ne présentez pas de symptômes de la COVID-19.

Ces documents sont téléchargeables en français et en anglais sur le site du Ministère de l’intérieur

De plus, selon votre lieu de départ, si vous avez plus de 11 ans vous serez soumis à une obligation de test avant d’embarquer ou lors de votre arrivée :

A. Bahreïn, Emirats arabes unis, Etats-Unis, Panama :
vous devrez présenter un résultat de test PCR négatif, réalisé moins de de 72 heures avant le départ, avant l’embarquement. Vous ne pourrez pas embarquer si vous ne pouvez pas présenter ce document.

B. Algérie, Argentine, Arménie, Aruba, Bahamas, Belize, Bosnie-Herzégovine, Brésil, Cap-Vert, Chili, Colombie, Costa Rica, Guyana, Inde, Irak, Israël, les Territoires palestiniens, Kosovo, Koweït, Liban , Libye, Madagascar, les Maldives, Mexique, Moldavie, Monténégro, Oman, Paraguay, Pérou, Qatar, République dominicaine, Serbie, Turquie ou Ukraine :
vous devrez soit présenter un résultat de test PCR négatif, réalisé moins de 72 heures avant le départ, soit effectuer un tel test à l’aéroport d’arrivée en France.

C. Pour les pays qui ne sont pas sur la liste ci-dessus, vous êtes encouragés à effectuer un test PCR préalablement à votre voyage ou à l’aéroport d’arrivée. Dans le cas contraire, vous serez invité à respecter une quarantaine de 7 jours chez vous ou dans une structure d’hébergement adapté.

Dans tous les cas les restrictions habituelles de voyage s’appliquent (visa, durée de séjour, etc).
Les documents autorisant le séjour en France qui auraient expiré entre le 16 mars 2020 et le 15 juin 2020 ont par ailleurs été prorogés pour une durée de 6 mois.

Attention, d’autres règles s’appliquent aux voyages vers et depuis les territoires d’Outre-mer français.

Pour plus d’information, consultez le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Je voyage vers la France. Serai-je soumis à une quarantaine lors de mon arrivée ?

Si vous arrivez d’un pays de la liste ci-dessous et si vous n’avez pas visité un pays tiers dans le mois qui précède votre arrivée en France métropolitaine, vous ne devrez pas effectuer de quarantaine.

États membres de l’Union européenne, Andorre, Australie, Canada, Corée du sud, Géorgie, Islande, Japon, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, Rwanda, Saint-Marin, Suisse, Thaïlande, Tunisie, Uruguay, Vatican.

Si vous arrivez d’un autre pays, ou si vous avez visité un autre pays dans le mois qui précède votre arrivée, vous serez soumis à une quarantaine de 7 jours dans les cas suivants :

  • vous présentez des symptômes d’infection à la COVID-19 à votre arrivée, ou
  • vous ne pouvez pas présenter de test PCR négatif, effectué moins de 72 heures avant votre départ.

Il est fait appel au civisme et au sens des responsabilités des voyageurs pour mettre en œuvre les précautions sanitaires recommandées par les autorités.

Etat d’urgence sanitaire et couvre-feu dans plusieurs villes de France

L’état d’urgence sanitaire entre en vigueur sur l’ensemble du territoire national le vendredi 16 octobre 2020 à minuit. Un couvre-feu est appliqué dans 9 métropoles.

L’ensemble du territoire français est concerné par le passage en Etat d’Urgence Sanitaire et certaines mesures préventives s’appliqueront désormais partout en France jusqu’au 1er décembre (4 semaines avec le décret d’urgence sanitaire et au-delà avec l’accord du Parlement).

Etat d’urgence sanitaire

  • pas de rassemblement à plus de 6 dans l’espace public ;
  • interdiction des évènements festifs dans les salles des fêtes et polyvalentes ;
  • institution d’une jauge à 5000 pour les établissements recevant du public avec respect des règles d’occupation (1 siège vacant entre deux spectateurs ou groupes de 6).

Un couvre-feu est en vigueur dans plusieurs grandes villes, métropoles françaises

Un couvre-feu est mis en place à partir de vendredi 16 octobre à minuit dans les 8 départements de l’Ile-de-France (dont la capitale, Paris) et les 8 métropoles suivantes : Lille, Lyon, Aix-Marseille, Grenoble, Toulouse, Montpellier, Saint-Etienne et Rouen.
Consultez notre article (lien interne)

Dans ces territoires, les déplacements hors de chez soi sont interdits de 21h à 6h du matin.

Des dérogations sont prévues pour se rendre chez le médecin, la pharmacie de garde ou l’hôpital, pour raison professionnelle, pour les déplacements en avion ou train (le billet faisant foi) ainsi que pour se rendre auprès d’un proche dépendant ou pour sortir son animal de compagnie.

Il n’y a pas de fermeture des transports en commun, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations.

Des attestations dérogatoires peuvent se faire en ligne, sur un smartphone et sur papier libre. Elles sont valables une heure en dehors du motif professionnel : ce dernier devra être accompagné d’un justificatif de l’employeur.

L’attestation et les informations pratiques sont disponibles sur le site du gouvernement  :

Consulter ici l’article en ligne du ministère français de l’Intérieur :
Attestations de déplacement "couvre-feu" (site externe)

Il existe aussi un numéro vert : 0 800 130 000.

L’attestation de déplacement dérogatoire existe en version numérique (en français uniquement) que vous pouvez directement télécharger. Une fois renseignée, le générateur créé un fichier pdf avec vos informations ainsi que le motif de votre déplacement.

Télécharger l’attestation de déplacement dérogatoire en anglais (format word à imprimer) :

Vous êtes en Grèce : Est-ce-que je dois remplir un nouveau formulaire de localisation PLF pour mon retour en France ?

Non. Le formulaire que vous avez rempli pour votre arrivée en Grèce est un formulaire exigé par les autorités helléniques uniquement. Il n’est valable que pour les voyages de la France (ou d’autres pays) avec pour destination la Grèce, pas pour les retours vers la France.

Vous êtes en Grèce ? Vous voyagez ou transitez par un autre pays européen ?

Vérifiez d’abord si les voyages non essentiels en provenance de votre pays de résidence/provenance sont autorisés. Des mesures restrictives locales peuvent être mises en place par certains pays.

Nous vous conseillons vivement de consulter fréquemment le site européen https://reopen.europa.eu et/ou de vous renseigner auprès des pays (ou des instances consulaires françaises locales) que vous devez visiter ou par lesquels vous devez transiter.

Pour en savoir plus

Pour plus d’informations sur les exemptions et les modalités d’application de ces mesures, veuillez consultez le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

En cas de questions, sur les modalités d’application de ces mesures concernant l’entrée et le séjour en France, il est possible de s’adresser au numéro vert : +33 0800 130 000 / 0800 130 000
J’ai des questions - je veux envoyer un message électronique :
Nos services ne répondront uniquement qu’aux demandes concernant les voyages entre la Grèce et la France. Pour les autres provenances, veuillez vous adresser aux ambassades ou services consulaires des pays en question.

Pour ce qui concerne les questions concernant les voyages entre la Grèce et la France, vous voudrez bien réserver vos éventuelles demandes d’information aux seules questions qui n’ont pas déjà de réponse dans cet article.

Nous vous remercions pour votre compréhension.

PNG Envoyer votre message

dernière modification le 21/10/2020

haut de la page