Caroline VILOS, Présidente d’Athènes-Accueil [el]

Caroline Vilos est née en France d’un père tunisien et d’une mère française. Diplômée en droit et en relations internationales, elle a travaillé pour une organisation humanitaire internationale de développement avant de s’installer à Athènes en 2005. Elle est devenue Présidente de l’association Athènes-Accueil qui s’efforce de faciliter l’installation et l’intégration des Français à Athènes. Elle a également créé un blog (http://fr.groups.yahoo.com/group/LefildAriane/) pour favoriser les échanges entre francophones vivant en Grèce.

1) Quelles sont les raisons pour lesquelles vous vous êtes installée en Grèce ?
Une belle histoire me lie à la Grèce. J’y suis venue en 1998, pour le mariage d’une grande amie grecque, que j’avais connue sur les bancs de la fac à Paris quelques années plus tôt. J’y ai rencontré Kostas. Nous nous sommes mariés deux ans plus tard puis installés en Grèce il y a quatre ans après un séjour à Londres. La Grèce est un pays dans lequel je me sens bien. C’est sans doute lié à mon histoire personnelle, élevée dans une double culture, la Grèce est un compromis idéal entre Orient et Occident.

2) Pourquoi avez-vous accepté le poste de Présidente d’Athènes-Accueil ?
Par plaisir d’abord : œuvrer pour une association qui permet de créer du lien, d’établir des ponts et des échanges entre des personnes venues d’horizon divers, c’est plutôt agréable ! Par défi aussi : savoir communiquer, être à l’écoute, motiver des équipes…J’ai fait miennes ces paroles de René Char : « Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque » !

3) Quels sont les projets pour l’association ?
Athènes-Accueil a pour but d’accueillir des personnes francophones résidant en Grèce. En organisant des activités et des sorties, l’association permet de rencontrer d’autres francophones expatriés ou résidents et de découvrir les richesses d’une autre culture. Elle fonctionne grâce à la générosité et au dévouement de ses animateurs, tous bénévoles, au bénéfice de près de 500 adhérents. J’aimerais que ces derniers deviennent à leur tour de véritables acteurs au sein de leur association. Nous avons préparé un sondage à cet effet, pour donner à nos adhérents la possibilité de s’exprimer et pour qu’ils puissent proposer eux-mêmes des activités en fonction de leurs besoins et de leurs envies. Notre journal, « Le Galliko Café », doit devenir une véritable source d’informations sur la vie de l’association et refléter son dynamisme. Enfin, nous espérons moderniser notre site http://www.athenesaccueil.com très prochainement pour communiquer en temps réel avec nos adhérents.
En attendant, je vous invite à nous retrouver à notre traditionnel Café de la rentrée, le 14 septembre prochain, dans les jardins de l’Ecole Française d’Archéologie (Didotou 6, Athènes), en présence notamment de son Excellence l’ambassadeur de France, pour une rencontre qui n’aura rien de virtuelle celle-là.

dernière modification le 15/09/2014

haut de la page