Cérémonie de commémoration du 11 novembre [el]

Plusieurs cérémonies se sont déroulées, le 11 novembre 2013 en Grèce, pour commémorer l’anniversaire de l’Armistice de 1918 et rendre hommage à tous les morts pour la France.

En Attique, la cérémonie au carré français du cimetière militaire allié de Kalamaki d’Alimos, a été présidée par M. Alexandre Morois, Chargé d’Affaires de France a.i. en Grèce. Accompagné des conseillers de l’Assemblée des Français de l’étranger, Mmes Nelly Muller et Chantal Picharles et du Colonel Christophe Giraud, attaché de défense de l’Ambassade, il a déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative du carré français.

S.E. Monsieur John Kittmer, ambassadeur du Royaume-Uni, M. Klemens Semtner, Chargé d’Affaires d’Allemagne a.i., le Colonel John Andrea Venanzi, attaché de défense de l’Ambassade d’Italie et le Capitaine de Frégate Jonathan Schwartz, attaché de défense adjoint et attaché naval de l’ambassade des Etats-Unis, ont également déposé des gerbes de fleurs. Les attachés de défense bulgare, roumain et serbe ainsi que des représentants des armées grecques de Terre, Air et Mer ont honoré de leur présence cette cérémonie.

Pour la première fois, deux classes de CM2 C et de 3ème du Lycée franco-hellénique "Eugène Delacroix" se sont rendus au carré français. A l’issue de la cérémonie, l’ensemble des participants ont été conviés à la résidence de France, où les élèves du Lycée franco-hellénique ont lu des lettres de poilus adressées à leurs familles.

A cette occasion, Alexandre Morois a prononcé l’allocution suivante :

Nous sommes réunis, comme chaque année, pour nous souvenir et pour rendre hommage.

Nous souvenir, tout d’abord, de ce que fut la première guerre mondiale. Un conflit d’une violence inouïe, que l’on a peine à imaginer aujourd’hui. Une tragédie abominable, qui faucha littéralement la jeunesse européenne : 65 millions de combattants, 10 millions de morts et 21 millions de blessés. Une guerre totale, qui, pour la première fois, fit presqu’autant de victimes civiles que militaires.

Rendre hommage, également, à ceux qui combattirent pour défendre les valeurs dans lesquelles ils avaient foi, au prix de leur vie ou de mutilations, endurant les attaques au gaz, les bombardements, la vie dans les tranchées, les maladies… (...)
Lire le discours dans son intégralité

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

A Thessalonique, une cérémonie a été organisée par le consul général de France, directeur de l’Institut français de Thessalonique, M. Christophe Le Rigoleur, qui a accueilli un groupe d’élèves de l’Ecole française de Thessalonique dans la section française de la nécropole de Zeïtenlick.
Lire l’article et visionner la vidéo de la cérémonie de Thessalonique

Aller plus loin

- sur le site de la Présidence de la république française (www.elysee.fr) :

"Cérémonie du 95ème anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918"

dernière modification le 06/04/2018

haut de la page