Crise migratoire : Engagement humanitaire français en Grèce [el]

Grèce : des mineurs migrants isolés, séparés de leurs familles, sont protégés par la France qui a choisi de financer un centre d’accueil de METAdrasi sur l’île de Chios afin de les aider.

En 2016 la France a financé la création en coopération avec l’organisation non-gouvernementale grecque METAdrasi d’un centre d’accueil et de vie pour 20 mineurs non accompagnés sur l’île de Chios.


METAdrasi

METAdrasi

Ce centre fonctionne selon les mêmes principes que ceux ouverts par METAdrasi sur les îles de Lesbos et Samos (Egée du Nord). Il est notamment destiné à la protection d’une vingtaine de jeunes enfants et adolescents, parmi les plus vulnérables.

En décembre 2015, METAdrasi a ouvert son premier centre d’accueil pour mineurs sur l’île de Lesbos, suivi en avril 2016 par celui de l’île de Samos.

L’objectif majeur de METAdrasi est de minimiser le temps de séjour des mineurs dans les centres d’accueil mis en place par l’ONG dans l’attente de l’achèvement des procédures administratives et légales pour le placement des jeunes dans des structures permanentes en Grèce. Ainsi, cette action contribuera substantiellement à la protection des mineurs contre les contrebandiers et les circuits de trafiquants.

La chaîne publique française FRANCE 3 a présenté son reportage télévisé sur le centre METADrasi pour mineurs non accompagnés installé sur l’île de l’Egée du Nord, Chios :


grece mineurs

En savoir plus

- Crise migratoire : signature d’une convention entre l’Ambassade de France et METAdrasi(juin 2016)

- Articles publiés sur le site de METAdrasi  :

Aller plus loin

- METAdrasi

- Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII)

- Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA)

dernière modification le 26/06/2017

haut de la page