Déconfinement en Grèce, un premier soulagement et poursuite de la vigilance collective [el]

La Grèce commence le déconfinement. Je compte sur vous pour continuer de participer à l’effort de vigilance collective qui a été entrepris ici et qui a fait de la Grèce l’un des pays les moins meurtris par le coronavirus.

Françaises et Français de Grèce ou de passage en Grèce,

Mes chers compatriotes,

La Grèce commence le déconfinement. Les autorités grecques ont dévoilé un calendrier de levée des mesures restrictives et continueront de le préciser dans les semaines à venir. Cette décision engage aussi les services de la France en Grèce, notamment nos services consulaires et nos activités d’enseignement.

Après plusieurs semaines de réclusion et d’inquiétude pour notre santé et celle de nos proches, c’est un premier soulagement. Mais ni en Grèce, ni ailleurs nous ne retrouverons à brève échéance notre vie d’avant la pandémie. Le déconfinement prendra beaucoup de temps, chacune de ses étapes comportant le risque d’un retour en force du virus. C’est pourquoi, plus encore qu’au cours des semaines écoulées, nous devons faire preuve de responsabilité et de bon sens, en respectant les consignes du gouvernement grec, en observant les gestes-barrières et, autant que faire se peut, en portant un masque de protection à l’occasion de nos déplacements. Je compte sur vous pour continuer de participer à l’effort de vigilance collective qui a été entrepris ici et qui a fait de la Grèce l’un des pays les moins meurtris par le coronavirus.

J’ai pleinement conscience aussi que la situation économique suscite bien des inquiétudes. La Grèce a adopté des mesures ambitieuses de soutien aux entreprises et aux salariés, dont vous trouverez la présentation sur notre site, très utile, quelle que soit votre situation professionnelle. Je salue aussi le combat des entreprises françaises en Grèce, toutes affectées, même à des degrés divers, par la crise, et qui œuvrent pour y maintenir leurs activités et protéger les emplois. C’est à la fois important pour notre présence dans ce pays, mais c’est d’abord un beau geste de solidarité à l’égard de nos amis grecs.

Les crises accélèrent parfois des changements longuement attendus, en redéfinissant les priorités. Les bases d’une relance sans précédent de l’économie à l’échelle de l’Europe entière sont à présent posées. Le tourisme notamment, si important pour tant de pays européens, a besoin d’un soutien particulier, espérons-le, dès cet été. Nos concertations dans le cadre européen sur les tensions en Méditerranée orientale ou sur la question migratoire se poursuivent. La France et la Grèce, vous le savez, mènent un combat exigeant en faveur d’une Europe pleinement solidaire, prête à investir ensemble dans notre avenir commun.

Portez-vous bien !

Patrick Maisonnave
Ambassadeur de France en Grèce

dernière modification le 26/05/2020

haut de la page