Dénomination d’une place athénienne en hommage à Jacqueline de Romilly [el]

Le 16 septembre, le nom de la grande helléniste française et haute figure de notre culture, Jacqueline de Romilly, décédée en décembre 2010 a été donné à une place d’Athènes située au pied de l’Acropole.

Il s’agit d’une nouvelle reconnaissance pour celle qui, tout au long de sa carrière universitaire et littéraire s’était résolument engagée en faveur de l’étude des lettres grecques en France et était une fidèle amie du peuple grec.

Jacqueline de Romilly avait notamment reçu la nationalité hellénique à titre honorifique en 1995. Un lieu prestigieux d’Athènes, situé à proximité des sites antiques qu’elle affectionnait tant, portera ainsi désormais son nom.

La dénomination de la place Jacqueline de Romilly a été décidée par le maire d’Athènes, M. Georges Kaminis, à l’initiative de Mme Alexandra Mitsotaki, présidente du Centre culturel hellénique de Paris.

Retenu à Paris le jour de l’inauguration, M. Jack Lang, ancien ministre de la culture a tenu à faire le déplacement à Athènes en hommage à Jacqueline de Romilly la veille.

De nombreuses personnalités grecques et françaises ont participé à cette cérémonie, parmi lesquelles, M. Xavier Darcos, président de l’Institut français, ancien ministre, membre de l’Académie française, M. Michel Zink, secrétaire perpétuel de l’Académie des inscriptions et belles lettres, philologue médiéviste, professeur au Collège de France, M. Panos Panayotopoulos, ministre grec de la culture et des sports, M. Konstantinos Despotopoulos, de l’Académie d’Athènes, ancien ministre de l’éducation, et M. Pavlopoulos, président du groupe d’amitié Grèce - France au parlement hellénique.

M. Valéry Giscard d’Estaing, ancien Président de la République française et membre de l’Académie française a honoré de sa présence cette manifestation et a prononcé une allocution.

Télécharger le discours de M. Valéry Giscard d’Estaing (fr, pdf, 67ko)

PDF - 66.3 ko
(PDF - 66.3 ko)

Le soir, une réception a été offerte par l’ambassadeur de France en Grèce, Jean Loup Kuhn-Delforge, à la Résidence, en présence de nombreuses personnalités grecques et françaises.

— -

Aller plus loin


Interview de Jack Lang, ancien ministre, par l’agence de presse AMNA.

dernière modification le 06/04/2018

haut de la page