Efie THEODOROU, Théâtre National de Grèce [el]

Efie Théodorou est née à Athènes, en 1962. Après des études de droit en Grèce, elle part en France pour poursuivre des études théâtrales (Censier – Paris III).
Elle est depuis avril 2007, Directrice adjointe artistique du Théâtre National de Grèce.

JPEG - 22.7 ko

Vous avez passé beaucoup d’années en France, quel est l’évènement qui vous a le plus marquée ?

Mon souvenir le plus marquant est le 4 Janvier 1990, la première répétition de “La vie de Galilée” à la Comédie Française, mise en scène par Antoine Vitez. J’y assistais en tant que stagiaire à la mise en scène. C’est là que j’ai compris que le théâtre est tissé de lumière et que je voulais faire du théâtre de cette manière là et pas autrement.

Quelle est l’influence de la France dans votre travail de création aujourd’hui ?

En France, la pratique théâtrale passe par les institutions : les grandes écoles, les universités, les théâtres nationaux à Paris et en province. La foi dans les institutions assure la continuité de cet art précaire, le rend viable, toujours vivant et en progression.

Dans mes nouvelles fonctions au Théâtre National de Grèce, j’essaye de transmettre cet esprit aux grecs.

Quels sont les liens que vous gardez avec la France ?

Mis à part des liens d’amitié que je conserve avec des artistes français et de courts voyages en France pour voir des spectacles ou assister aux festivals, j’aspire à des collaborations théâtrales françaises : co-productions, échanges et accueils, tant au niveau de l’enseignement qu’au niveau de la production artistique.
Dans cette démarche j’ai été, à plusieurs reprises, soutenue par l’Institut Français d’Athènes et par l’Ambassade de France.

dernière modification le 02/01/2010

haut de la page