France inquiète du redéploiement d’Oruç Reis près de Castellorizo et de Rhodes [el]

Au point de presse du jour, Agnès Von der Mühll, porte-parole du MEAE a appelé la Turquie de s’abstenir de nouvelles provocations.

Q : Quelle est la réaction de la France à l’annonce par Ankara du retour prochain d’un navire d’exploration turc en Méditerranée orientale, dans des eaux revendiquées par la Grèce ?

R : Nous sommes préoccupés par l’annonce d’un nouveau déploiement par la Turquie du navire de recherche sismique Oruç Reis au large des îles grecques de Castellorizo et Rhodes. Le Conseil européen du 1er octobre a appelé clairement la Turquie à s’abstenir d’actions unilatérales qui vont à l’encontre des intérêts de l’Union européenne et violent le droit international et les droits souverains des États membres de l’Union. Nous attendons de la Turquie qu’elle se conforme à ses engagements, s’abstienne de nouvelles provocations et donne des gages concrets de sa volonté de dialoguer de bonne foi.

dernière modification le 11/01/2021

haut de la page