Grèce Hebdo, une équipe francophone au service de l’information [el]

L’ambassade a rencontré Costas Mavroïdis, directeur, conseiller de Presse et de Comunication , Natacha Christofilopoulou et Ioanna Kakalidi, attachées de Presse auprès du Secrétariat Général pour l’Information et la Communication. Ils diffusent un bulletin d’information hebdomadaire, en français.

L’ équipe de Grèce Hebdo se compose de Costas Mavroidis (responsable), Ioulia Elmatzoglou, Natacha Christophilopoulou, Maria Oksouzoglou, Ioanna Kakalidi, Manolia Albanaki, Natalia Stenimachiti et Panagiotis Choros. Tous les membres de l’équipe sont diplômés de l Ecole Nationale d’ Administration. (Section : Attachés de Presse).

Quel est le concept de votre édition ? A qui s’adresse-t-elle ?
}

Mieux faire connaitre la Grèce, mieux faire suivre non seulement son actualité, mais aussi ses aspects les plus divers qui constituent un parcours singulier dans le temps et l’ espace, une « identité distincte », tel est le but principal de cette démarche lancée par le Secrétariat Général pour l’Information et la Communication depuis janvier 2008. Bien évidemment des gens des mass-médias, des ambassades ou du milieu académique qui cherchent des infos de toute sorte sur la Grèce semblent être nos groupes préférés. Mais en réalité il n y a pas de groupe préféré. Grèce Hebdo s’adresse par voie électronique à tous les francophones pour parler de la Grèce, pour contribuer à sa connaissance la plus élargie et profonde et tout cela sans exclusions. Vie politique, économique et culturelle, aspects historiques et archéologiques, sujets traitant l’entreprenariat, le tourisme, les énergies renouvelables, thématiques particulières qui nous familiarisent avec la production littéraire ou cinématographique sont à l’ordre du jour- mieux de la semaine. Les chiffres que nous fournissent les statistiques hebdomadaires ne font que confirmer la diversité sociologique et même nationale de nos visiteurs.

Que représente pour vous la Francophonie en Grèce et comment la vivez-vous au jour le jour ?….
}
Plusieurs réflexions s’imposent ici : tout d’abord sur un plan plus personnel, la francophonie conduit à partager une langue marquée par un raffinement rare, par une musicalité unique et sur ce terrain la compétition pour les autres langues s’avère quasi impossible.
Mais au delà du plaisir individuel, la francophonie nous invite à la rencontre des gens d’origine et de culture différentes. La Grèce a répondu à ce défi de façon positive et comme vous le savez elle est membre de l’Organisation Internationale de la Francophonie depuis 2004. Cette décision n’a pas été le fruit du hasard. La diversité culturelle mais aussi le partage d’un fonds commun de valeurs telles que la démocratie, l’Etat de droit, les droits de l’homme, la solidarité des peuples ou le développement durable trouvent dans la langue française un véhicule précieux qui ne cesse de créer des amitiés sur l’échelle planétaire. La Grèce par son histoire, son identité et son visage actuel veut jouer son propre rôle créatif dans ce réseau d’amis.
Enfin, pour ce qui nous concerne, une dernière confession est nécessaire : être amoureux de la langue française est une condition non-négociable pour faire partie de l’équipe de la Grèce Hebdo.Quels sont vos atouts ? Et vos projets ?
}
C’est l’esprit de l’équipe et non de la hiérarchie prévue qui organise notre quotidienneté et guide nos projets. GreceHebdo reste donc avant tout un travail collectif où les participants partagent chaque semaine le goût de l’initiative et de la découverte.
Quant à nos projets, ceux-ci dépassent l’objectif d’augmenter le nombre déjà non-négligeable des visiteurs du site et de nos abonnés sur facebook et twitter.
Parler de la Grèce en français, peut se faire aussi autrement. Par des rencontres concrètes avec des gens et des groupes unis par la francophonie, par l’organisation de colloques et d’événements culturels qui renforcent les liens franco-helléniques etc. : Mais sur ce dernier point, il faut y revenir !

Pourriez-vous chacun votre tour nous offrir « un mot de la francophonie » ?
}
Costas Mavroïdis : Esprit
Natasha Christofilopoulou : Multiculturalisme
Ioanna Kakalidi : Tolérance :

En savoir plus

www.grecehebdo.gr

dernière modification le 25/02/2013

haut de la page