Recommandations locales de prudence

Recommandations locales de prudence et consignes de sécurité en cas de catastrophes naturelles

Consignes de prudence

  • Dans le centre d’Athènes et dans les grands ports

Lisez attentivement la fiche Conseils aux Voyageurs pour la Grèce, notamment la partie relative aux vols à la tire.

L’argent proprement dit, mais également les passeports et autres documents administratifs ou bancaires sont recherchés par des réseaux criminels pour être revendus.

L’attention et la prudence, comme dans toutes les grandes métropoles, sont donc recommandées. Il convient notamment d’éviter de transporter avec vous vos documents originaux et, d’une manière générale, tout objet de valeur. Pensez à scanner ou photographier vos documents d’identité et à les garder accessibles sur Internet, via un stockage en ligne ou comme pièce attachée à un message envoyé à votre propre adresse électronique : cela facilitera vos démarches en cas de perte/ vol.

Soyez prudents si vous repartez en France en ferry via l’Italie par le port de Patras, de nombreux clandestins tentant d’atteindre ce pays, parfois en se dissimulant dans les véhicules de tierces personnes. Les autorités helléniques sont vigilantes et très sévères en cas de complicité avérée.

  • Transports- Services de location : Il convient d’être vigilant à l’égard des petites agences de location de voitures, de motos et de mobylettes non agréées, en particulier dans les îles. Ces agences ne fournissent pas toujours aux clients des véhicules révisés et offrant toutes les garanties de sécurité. L’utilisation d’un quad (cycle à moteur non couvert, tout-terrain, monoplace ou biplace à trois ou quatre roues, fréquemment proposé à la location dans les îles) peut s’avérer très dangereuse pour les personnes non initiées. Il est donc fortement déconseillé de louer ce moyen de transport sans avoir reçu une formation appropriée. Le port du casque (à exiger auprès du loueur) est obligatoire pour les motos, vélomoteurs, cyclomoteurs et quads.
  • Législation locale en matière de port d’armes :
    Sont considérés comme armes les objets d’attaque ou de défense, dont les couteaux en tous genres. En conséquence, il convient de veiller à ne pas circuler sur la voie publique en possession d’objets (canifs, couteaux, opinels, etc.) pouvant s’apparenter à une arme blanche ou à une arme offensive ou défensive.
  • Camping sauvage en Grèce : le camping sauvage est formellement interdit en Grèce et est puni de fortes amendes. Cette interdiction vaut également pour les camping-cars qui doivent stationner sur les aires de camping prévues à cet effet. Les prix des campings sont libres en Grèce.
  • Prévention/ Vaccins antirabiques pour les animaux sauvages : L’Organisation Nationale de la Santé Publique informe du largage de vaccins antirabiques pour les animaux sauvages, notamment en Grèce du nord, dans les régions de Ioannina, Grevenon, Kastoria, Kozani, Florina, Imathie, Pierias, Thessalonique, Chalkidiki, Kilkis, Pella, Serrès, Preveza, Arta, Larissa, Trikala, Karditsa, Drama, Kavala (circonscription consulaire de Thessalonique) et Evritania –chef-lieu Karpénissi- et Etoloakarnania –chef-lieu Missolonghi-(circonscription consulaire d’Athènes).
    Il est fortement conseillé de NE PAS TOUCHER ces vaccins, lors de promenades dans les régions citées précédemment.
    Pour plus d’informations :
    - Cas de rage en Grèce du nord
    - Recommandations de la Protection Civile : Consulter les instructions de protection de la Protection Civile en cas de catastrophes naturelles.

Plan de sécurité

Plan de sécurité et îlots

Le Consulat à Athènes dispose d’un plan de sécurité destiné à faciliter la gestion de toute crise affectant la sécurité de nos compatriotes en Grèce (par exemple, celles liées à une catastrophe naturelle).

Dans ce cadre, le territoire de la circonscription consulaire est divisé en îlots. Tout ressortissant français régulièrement inscrit au registre des Français établis en Grèce est rattaché à un îlot de sécurité, doté d’un chef d’îlot et d’adjoints qui assurent bénévolement, en cas de crise, un rôle de lien entre les services consulaires et les Français de leur îlot. Si l’urgence de la situation l’exige, votre chef d’îlot sera chargé de vous contacter pour prendre de vos nouvelles et faire circuler les consignes de sécurité.

Pour connaître le nom et les coordonnées de votre chef d’îlot, vous pouvez vous rendre sur Service Public en suivant cette procédure ou nous envoyer un courriel à athenes.consul-france@diplomatie.gouv.fr en précisant vos nom et adresse.

JPEG - 3.5 Mo
Plan Athènes_capitale
JPEG - 2.1 Mo
Plan Grèce_ pays

Consignes de sécurité en cas de séisme

• Si vous êtes résident en Grèce et inscrit au registre des Français de l’étranger vous serez automatiquement inclus dans le plan de sécurité du consulat. Celui-ci pourra ainsi vous contacter directement ou par l’intermédiaire du chef d’îlot.

Pour les ressortissants français de passage en Grèce

Lors de vos déplacement à l’étranger, il vous est recommandé de souscrire une assurance spécifique incluant le rapatriement et de vous inscrire sur le site Ariane du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères pour les séjours égaux ou inférieurs à six mois, en vue de garantir au mieux votre sécurité durant tous vos déplacements hors de France. Si la situation le justifie, vous recevrez ainsi des consignes de sécurité par SMS. En outre, en cas d’accident grave, il sera plus facile de contacter vos proches.

Sites à consulter en cas de séisme

Le Centre de sismologie euro-méditerranéen (CSEM) diffuse désormais des informations (localisation, magnitude, dégâts éventuels) sur tous les séismes significatifs enregistrés dans le monde, non seulement depuis son site Internet, mais encore via ses applications pour téléphones mobiles (iOS et Android), ses fils Twitter (@LastQuake et [@EMSC→https://twitter.com/EMSC]), presque en temps réel. Il communique principalement en anglais, mais il publie aussi régulièrement des messages dans les langues des pays affectés.
En Grèce, vous pouvez également consulter le site de l’Observatoire national d’Athènes

Consignes de sécurité en cas de séisme


Un sac en cas de séisme, voir en photo ici

A votre domicile, prévoyez des stocks de sécurité
Constituez des stocks vous permettant de vivre en autonomie pendant 7 jours (attention aux dates de péremption).

Par exemple :
• de l’eau (en bonbonne ou en bouteilles, à raison de 2 litres par personne et par jour, plus quelques litres pour cuisiner) ;
• des conserves avec languette permettant l’ouverture sans ouvre-boîtes (thon, sardines à l’huile, salades, etc…) ;
• des soupes en sachet, des pâtes, du riz ;
• des biscuits, compotes, barres de céréales, pâtes de fruits, pâte à tartiner ;
• une radio avec des piles de rechange ;
• un vélo (et un casque).
• le cas échéant, quelques produits pour bébés (petits pots salés et sucrés, lait en poudre).

Veillez à ce que le réservoir d’essence de votre véhicule soit toujours suffisamment rempli (mais ne conservez pas de stocks de carburant à domicile).

Préparez des sacs de secours

Préparez et conservez à portée de main (à votre domicile, sur votre lieu de travail et/ou à bord de votre voiture) un sac avec les éléments suivants (suggestion) :

• une lampe torche et des piles ;
• une radio portable et des piles ;
• un jeu de clés du domicile et du véhicule ;
• une trousse de premiers secours (pansements, lingettes désinfectantes, gel hydroalcoolique, anti-diarrhéiques…) et les traitements habituels quotidiens et d’urgence (asthme, diabète, pathologies cardiaques, allergies…), avec la photocopie du carnet de vaccination et les ordonnances du traitement habituel ;
• des produits d’hygiène (brosse à dents, dentifrice, savon, gel douche, papier toilette, hygiène féminine) ;
• des bouteilles d’eau ;
• des barres aux céréales, pâtes de fruits, briques de jus de fruit… ;
• une couverture ou un duvet ;
• des lunettes de vue et de soleil ;
• des pastilles désinfectantes pour l’eau ;
• une liste des numéros de téléphone utiles (consulat, chef d’îlot, médecin traitant, hôpital ou centre de santé le plus proche…) ;
• vos documents d’identité (ou copies), carte de séjour, carnet de santé, livret de famille… ;
• vos cartes de crédit, chéquier, un peu d’argent liquide ;
• un couteau suisse ou un canif multilames ;
• un sifflet ;
• des produits anti-moustiques et de la crème solaire ;
• une casquette ;
• une grande serviette ou un grand drap propre ;
• une couverture de survie ou un poncho ;
• une carte du pays, un plan de la ville.
Pour les familles avec des enfants en bas âge :
• des couches ;
• un biberon neuf ;
• du lait en poudre ;
• du petit matériel médico-hygiénique (pommade, éosine, talc…).

Afin que vos enfants soient facilement identifiables s’ils devaient se retrouver seuls, faites leur porter une fiche d’identité en français et si possible en grec , indiquant leur nom, leur date de naissance, leur adresse et numéro de téléphone, leur nationalité et leurs éventuels problèmes de santé.

Identifiez les lieux les plus sûrs de votre domicile (contre les murs de soutien, dans les couloirs, dans les angles des pièces, sous les tables ou bureaux solides, dans les passages voûtés ou dans l’encadrement des portes) ainsi que les endroits les plus critiques (fenêtres, miroirs, objets suspendus, cheminée, meubles en hauteur ou non scellés aux murs).

Placez les objets fragiles, lourds ou coupants sur les étagères du bas, fixez les meubles aux murs, renforcez les fixations des objets suspendus, placez les lits loin des fenêtres ou cadres lourds. Repérez les lieux de rassemblement provisoires et les centres de refuge.

Enfin, organisez un petit exercice (sous forme de jeu) en famille qui permettra d’identifier les lieux de protection à l’intérieur de l’habitation ainsi que le circuit domestique d’évacuation.

En cas de séisme

A l’intérieur
• Ne vous précipitez pas dehors ;
• abritez-vous dans les lieux que vous avez identifiés comme sûrs et protégez-vous des chutes d’objets ;
• éloignez-vous des endroits les plus critiques.

A l’extérieur
• si vous êtes dans un véhicule, arrêtez-vous sur le bord de la route, loin des ponts et édifices ;
• si vous êtes à pied, éloignez-vous des constructions, arbres et fils électriques. A défaut, abritez-vous sous un porche.

Après le séisme

• Gardez votre calme, vérifiez que vous n’êtes pas blessé ;
• fermez les arrivées d’eau, d’électricité et de gaz, n’allumez pas de bougies, ne fumez pas ;
• écoutez la radio et suivez les consignes des autorités ;
• mettez des chaussures pour vous protéger des bris de verre ;
• évacuez l’immeuble le plus rapidement possible en emportant le kit de survie ;
• n’utilisez pas l’ascenseur ;
• n’utilisez pas votre véhicule sauf en cas d’extrême urgence ;
• ne touchez pas aux fils électriques tombés à terre ;
• dirigez-vous vers un espace libre (parc, stade…), éloignez-vous de tout ce qui peut s’effondrer ;
• ne pénétrez pas dans une zone sinistrée sans autorisation ;
• n’allez pas chercher vos enfants, les établissements scolaires les prennent en charge ;
• éloignez-vous des zones côtières (risques de raz de marée).

Le réseau téléphonique peut être très perturbé. Ne l’encombrez pas. L’ambassade pourrait tenter de vous joindre. Si vous avez de la famille en France, pensez à contacter un de vos proches et demandez-lui de faire passer le message aux autres.

Après le séisme, il convient de suivre les consignes des autorités grecques. Vous pourrez également vous informer, auprès du consulat le plus proche de votre résidence, des mesures prévues pour la sécurité de la communauté française et signaler toute situation d’urgence. Pensez au préalable à consulter (si possible) le site Internet du consulat, nos réseaux sociaux, ainsi que votre messagerie électronique et vos SMS au cas où des consignes vous auraient déjà été communiquées par ce biais.

Consignes et contacts à conserver
PDF - 815.2 ko
Dépliant séisme
(PDF - 815.2 ko)

Pour de plus amples renseignements sur les risques naturels, vous pouvez également consulter le site de la protection civile.

Canicule- Adoptez les bons gestes

Les fortes chaleurs doivent inviter chacun à la plus grande prudence pour en limiter les risques, en particulier pour les plus fragiles.

  • les personnes âgées de plus de 65 ans
  • les personnes handicapées ou les malades à domicile
  • les personnes dépendantes
  • les femmes enceintes
  • les enfants

Quelques conseils simples :

  • buvez de l’eau régulièrement sans attendre d’avoir soif ;
  • rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avant-bras) plusieurs fois par jour ;
  • mangez en quantité suffisante et évitez les boissons alcoolisées ;
  • évitez de sortir aux heures les plus chaudes de la journée et préférez le repos dans des endroits climatisés ;
  • évitez les bains de soleil prolongés, mettez-vous à l’ombre ;
  • ne marchez pas trop longtemps sous le soleil, portez un chapeau et des lunettes de soleil pour vous protéger ;
  • évitez les efforts physiques intenses ;
  • pensez à donner de vos nouvelles à vos proches et dès que nécessaire, n’hésitez pas à demander de l’aide ;
  • pensez à vos proches qui souffrent de maladies chroniques (respiratoires, cardio-vasculaires…). Appelez-les pour prendre de leurs nouvelles.

En cas de malaise en Grèce,
Appelez le 166 et/ ou le 112 ou transportez la personne au centre de santé ou à l’hôpital le plus proche.

Informez-vous !

Les municipalités grecques mettent généralement à disposition des endroits climatisés en cas de forte canicule.

Suivez les consignes du ministère grec de la Santé
Twitter @ypyggr

Téléchargement en grec des consignes du ministère grec de la Santé
Προστατευτικά μέτρα για τον καύσωνα

Informations incendies

En raison de la sécheresse qui sévit l’été en Grèce et des vents qui soufflent sur le pays, les feux sont fréquents sur tout le territoire au cours de la période estivale. Les feux de forêt sont dangereux et imprévisibles.

Soyez prudents lorsque vous vous rendez ou conduisez dans une zone boisée.
Assurez-vous que vos cigarettes et barbecues sont correctement éteints.

Enfin, si vous voyez un départ de feu, composez immédiatement le 112 (service de la protection civile) ou le 199 (Pompiers).

Pour plus de renseignements sur les risques liés aux feux de forêt, vous pouvez consulter la carte des risques d’incendie, actualisée quotidiennement par la protection civile grecque à l’adresse suivante : https://www.civilprotection.gr/en (carte tout en bas à gauche de la page d’accueil).

Pour obtenir des conseils sur le comportement à adopter en cas de danger, vous pouvez consulter la page suivante (en anglais) : https://www.civilprotection.gr/en/a... »

Inondations en Grèce

A titre de rappel, le numéro d’urgence européen : 112

Consignes de sécurité en cas d’inondation

(source : secrétariat de la protection civile) :

Comment s’y préparer ?

Si vous vivez en zone inondable, en cas d’avis de précipitations importantes :

  • Vérifiez l’état des grilles et des bouches d’égouts à proximité de votre propriété.
  • Limitez vos déplacements au strict nécessaire et évitez toute activité et tout séjour dans des locaux souterrains.

Pendant l’inondation

Si vous êtes à l’intérieur
  • Quittez les locaux en sous-sol et déplacez-vous dans les étages.
Si vous êtes à l’extérieur
  • Ne traversez pas les torrents, ni à pied, ni en véhicule.
  • Restez loin des fils électriques.
  • Abandonnez votre véhicule immobilisé, car il risque d’être emporté ou inondé.
  • Ne vous engagez pas dans des zones touchées par des glissements de terrain.

Après l’inondation

Si vous êtes à l’extérieur
  • Restez loin des zones inondées ou des zones où les risques d’inondation sont les plus forts dans les prochaines heures.
  • Il se peut que l’inondation ait défiguré le paysage connu et que les eaux dégradent l’état des trottoirs et de la chaussée.
  • Les chaussées cassées, les zones à pente forte, les coulées boueuses, etc. engendrent des risques.
  • Les eaux peuvent être contaminées si elles ont emporté des ordures, animaux morts ou objets divers.
  • Ne gênez pas le travail des équipes de secouristes.
  • Ne vous engagez pas dans des zones touchées par des glissements de terrain et des chutes de rochers.
  • Vérifiez si votre maison ou votre lieu de travail est menacé par d’éventuelles chutes de rochers.
Si vous devez absolument vous engager, à pied ou au volant, en zone inondée
  • Tâcher de repérer un sol dur.
  • Évitez les eaux qui coulent.
  • Si vous arrivez devant une route inondée, faites demi-tour.
  • Évitez les eaux stagnantes qui sont un bon conducteur d’électricité.
  • Respectez les consignes diffusées par les autorités compétentes.

Que faire pendant la réparation des dommages

Avant d’entreprendre les travaux de réparation
  • N’oubliez pas que le danger subsiste après la décrue
  • Contactez les autorités pour savoir si la région de votre domicile ou de votre lieu de travail est désormais sûre, notamment si elle a été évacuée.
  • Coupez le courant au panneau de distribution, même si le courant a été coupé dans toute la région par le fournisseur d’électricité.
  • Coupez l’alimentation en eau ; il se peut que le réseau ait subi des dégâts.
Si vous devez inspecter un bâtiment inondé
  • Portez des chaussures fermées pour ne pas vous blesser sur les débris immergés.
  • Inspectez les murs, les portes, les escaliers et les fenêtres.
  • Inspectez les réseaux d’alimentation en électricité et en eau, ainsi que les égouts.

dernière modification le 18/02/2021

haut de la page