Revue de la presse de Grèce du nord (25/9-26/10/2018)

POINTS FORTS
CULTURE-ÉDUCATION
-  Exposition « L’Armée d’Orient peint Thessalonique » ;
-  Salon des études en France ;
-  Festival international du film de Thessalonique ;
-  La mode française à Thessalonique ;
-  Ouverture d’un Centre de langue russe à l’Université de Démocrite ;
-  Signature d’un protocole de coopération entre Thessalonique et Cologne ;

BALKANS-RÉGION
-  Le Patriarcat de Moscou invite les Russes à ne plus visiter le Mont Athos ;
-  Intervention d’Ivan Savvidis contre l’accord de Prespes ?

VIE POLITIQUE-SOCIÉTÉ
-  Coalition SYRIZA-ANEL conditionnée par l’accord de Prespes ;
-  Voria.gr : Le PM « fera tout ce qui est nécessaire » pour arriver à la ratification l’accord de Prespes ;
-  Nouvelle manifestation à Thessalonique contre l’accord de Prespes ;
-  Recours facultatif à la charia ;

ÉCONOMIE
-  Forte participation de sociétés thessaliennes au SIAL de Paris ;
-  Programme touristique « La Route de la soie » de l’OMT à Thessalonique ;
-  Intérêt américain pour le port d’Alexandroupolis ;

MIGRANTS ET RÉFUGIÉS
-  Passage de quelque treize mille réfugiés et migrants à travers les frontières gréco-turques en 2018 ;

IMAGE DE LA FRANCE
-  Large couverture médiatique de la visite de Mme Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, à Thessalonique.

CULTURE-ÉDUCATION

Front d’Orient

La presse rend compte de la conférence de presse réalisée le 23 octobre à Thessalonique à la Fondation d’Art Telloglion, par la directrice de la Fondation Mme Alexandra Goulaki-Voutyra et M. Philippe Ray, Consul général de France et directeur de l’Institut français de Thessalonique, portant sur l’exposition « L’Armée d’Orient peint Thessalonique » (27/10/2018-10/02/2019).
Réalisée en collaboration avec l’Ecole française d’Athènes et l’Institut français de Thessalonique, l’exposition présente plus de 400 œuvres (dessins, peintures, cartes postales, etc.) de soldats du Front d’Orient (1915-1918) et appartenant aux collections du Musée de la Guerre (Paris), du Centre Pompidou, de l’Institut de France, de l’EFA, de la Pinacothèque nationale d’Athènes, et d’autres collections publiques et privées. Le 29 octobre, M. Chantepy, Ambassadeur de France en Grèce, décernera les insignes de Chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’Honneur à Mme Goulaki-Voutyra, alors qu’une conférence sur l’Armée d’Orient aura lieu le même jour (Thestival.gr, Makthes.gr, 23 et 26 octobre).

Études en France

Salon des études en France 2018, le mercredi 31 octobre 2018 à l’Institut français de Thessalonique (Thestival.gr, 24 octobre).

Festival international du film de Thessalonique

164 longs métrages et 89 courts métrages seront cette année à l’affiche du 59ème Festival international du film de Thessalonique qui ouvrira ses portes le 1er novembre (jusqu’au 11 novembre) (Thestival.gr, 22 octobre).

Mode française

Exposition « Sur mesure. Créations de couturiers grecs inspirés par la mode française », organisée par la « Nouvelle Amicale » (association d’anciens élèves de l’Institut français de Thessalonique), du 15 au 25 novembre au Centre culturel de la banque Ethniki (MIET). L’exposition est organisée sous l’égide de la ville de Thessalonique, du Consulat général de France et de l’IFT où aura lieu le défilé de mode de clôture (Thestival.gr, 17 octobre)

Centre de langue russe en Thrace

Eleftheri Thraki signale l’ouverture d’un Centre de langue russe au sein du Département de langue, littérature, philologie et de civilisation des pays de la mer Noire de l’université Démocrite de Thrace (Eleftheri Thraki, 9 octobre).

Thessalonique-Cologne

Signature d’un protocole de coopération entre les villes jumelées de Thessalonique et de Cologne portant sur la jeunesse : actions communes contre le racisme, la xénophobie et l’intolérance, soutien de projets d’entreprenariat, d’innovation, de coopération culturelle et artistique, etc. (Thestival.gr, 25 octobre).

BALKANS-RÉGION

Orthodoxie

« La demande des Ukrainiens pour une indépendance ecclésiastique n’est pas nouvelle. Elle est apparue après la fondation d’un Etat ukrainien souverain et indépendant au début des années ’90, comme s’était le cas avec les Russes au 16ème siècle et plus tard avec les Serbes, Bulgares, Roumains et les Eglises de Grèce en 1850 et d’Albanie en 1937. Pourquoi tous les autres ont droit à l’autocéphalie et non pas les 45 à 50 millions d’Ukrainiens ? C’est injuste », a déclaré Mgr Bartholomé, Patriarche œcuménique de Constantinople, lors d’une rencontre avec le Métropolite de Veria, Naoussa et Kampania.
Par ailleurs, la presse évoque les premières annulations de voyage de pèlerins russes au Mont Athos suite aux déclarations du Patriarcat de Moscou à l’encontre du Patriarcat œcuménique de Constantinople, en réaction à l’intention de ce dernier de reconnaitre le caractère autocéphale de l’Eglise ukrainienne. Plus précisément, Moscou a invité les Russes à ne plus se rendre en pèlerinage au Mont Athos et à ne plus y financer la restauration de monastères, chapelles, routes, etc.. A l’opposé, le Patriarcat russe propose aux hommes d’affaires russes de financer la restauration de monastères en Russie « qui en ont grand besoin » plutôt que ceux de la Sainte Montagne. Selon la chaîne britannique BBC, les Russes auraient injecté, depuis 2005, quelque 200 M USD dans l’économie du Mont Athos (Voria.gr, 18 octobre).
Russie-Grèce-Etats-Unis
Le site Voria.gr reprend les critiques exprimées par le quotidien athénien Efimerida ton Syntakton à l’encontre d’un article du NY Times publiant des écoutes téléphoniques selon lesquelles M. Ivan Savvidis aurait cherché à miner l’accord de Prespes et le référendum réalisé à ce sujet en ARYM. Le journal athénien parle d’« article remâché et sans fondement ». D’ailleurs, pour justifier cette position, Ef Syn estime que si les Américains avaient des soupçons sur le rôle de M. Savvidis dans cette affaire, ils l’auraient empêché de suivre en tant qu’invité d’honneur le défilé de la fête nationale grecque du 25 mars à New York en 2017 (Voria.gr, 11 octobre).

VIE POLITIQUE-SOCIÉTÉ

SYRIZA-ANEL

Thestival.gr rend compte du Conseil national des Grecs indépendants (ANEL) qui s’est tenu le 20 octobre à Thessalonique, durant lequel leur président et ministre de la Défense, M. Panos Kammenos, a souligné son intention de rester dans la coalition gouvernementale aux côtés du SYRIZA « jusqu’au moment où l’accord de Prespes viendra au Parlement ». « La coopération entre les ANEL et le SYRIZA était toujours une coopération honnête et ouverte, une coopération publique », a-t-il ajouté, deux jours après le vote au Parlement de l’ARYM ouvrant la procédure devant mener au changement du nom du pays en "République de Macédoine du nord" (Thestival.gr, 21 octobre).
Cependant, le site Voria.gr considère que le Premier ministre grec Alexis Tsipras « fera tout ce qui est nécessaire » pour arriver à la ratification l’accord de Prespes, remplissant ainsi son engagement sur ce point vis-à-vis de la communauté internationale. La démission du ministre grec des Affaires étrangères, liée en grande partie à cette affaire, viendrait ainsi confirmer la détermination du PM d’appliquer l’accord en question. Voria.gr estime que les élections législatives auront lieu en octobre 2018 (fin du mandat du gouvernement actuel) et non en mai 2018 comme le prévoit la Nouvelle démocratie et même certains cadres du SYRIZA. Ce dernier pourra ainsi présenter à ses électeurs les résultats positifs qu’attend le PM de l’accord de Prespes et des réformes économiques engagées et faire oublier l’incendie criminel de la région de Mati de cet été (Voria.gr, 21 octobre).

Manifestation contre l’accord de Prespes

La presse fait état d’un appel lancé sur les médias sociaux invitant la population à manifester leur opposition à l’accord de Prespes lors du défilé militaire de la fête nationale du 28 octobre à Thessalonique, en présence des présidents grec et italien (TyposThes.gr, 24 octobre).

Charia

La presse signale l’amendement adopté le 3 octobre au Parlement grec annulant l’obligation d’adoption préalable du décret présidentiel, qui définit le statut des muftis (en cour de discussion), à la mise en œuvre de la loi votée en janvier 2018, rendant facultatif le recours à la juridiction du mufti pour des affaires familiales et d’héritage (mariages, divorces, pensions alimentaires, testaments, etc.). Désormais, les citoyens grecs de culte musulman doivent obligatoirement recourir aux tribunaux civils pour ce genre d’affaire, sauf dans le cas où les deux parties donneraient leur accord pour un recours devant le mufti de leur région qui jugera leur affaire en application de la Charia (Voria.gr, O Chronos, 4 et 5 octobre).

ÉCONOMIE

SIAL

« Parmi les entreprises grecques qui participent à ce grand salon, la majorité d’entre-elles proviennent de Thessalie et plus précisément de Magnésie et Larissa » a souligné M. Kokkalis, Secrétaire d’Etat au Développement agricole et de l’Alimentation, en présence de son homologue français, à l’occasion de l’inauguration du Salon international de l’Alimentation (SIAL, 21-25/10/2018) de Paris. En termes de participation, la Grèce occupe le cinquième rang (10ème l’an dernier) parmi les 110 pays présents au salon (TyposThes.gr, 23 octobre).

Tourisme

La presse rend compte de la 8ème rencontre internationale du programme touristique « La Route de la soie » de l’Organisme mondial du Tourisme des Nations Unies, du 10 au 12 octobre à Thessalonique. « Thessalonique est la première ville au monde, en dehors de l’Asie, qui accueille le programme « Route de la soie », le plus important de l’OMT dans le secteur touristique » s’est félicité M. Tzitzikostas, président de la Région de Macédoine.
La ministre grec du Tourisme, Mme Kountoura, a présenté les priorités du gouvernement dans le secteur touristique que sont la prolongation de la saison estivale, le renfort du tourisme hivernal, la recherche de nouvelles destinations touristiques, l’ouverture du pays à de nouveaux marchés et à la création de nouveaux produits touristiques thématiques (TyposThes.gr, Thestival.gr, 10 octobre).

Grèce-Etats-Unis

O Chronos note la visite à Alexandroupolis de l’Ambassadeur des Etats-Unis en Grèce Geoffrey Ross Pyatt, révélant ainsi l’intérêt des Américains pour le port devant prochainement faire l’objet d’un appel d’offres. Lors de ses entretiens avec les autorités locales, M. Pyatt n’a pas manqué de souligner l’importance des gazoducs TAP et IGB (Grèce-Bulgarie), en cours de construction, et de l’installation d’une plateforme LNG au large d’Alexandroupolis (O Chronos, 4 octobre).

MIGRANTS ET RÉFUGIÉS

Immigration clandestine

O Chronos reprend un communiqué du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés signalant le passage de 12 700 réfugiés et migrants, depuis le début de l’année, à travers les frontières gréco-turques. « Au moins quarante décès ont été enregistrés dans la région (Thrace) en 2018, dont près de la moitié par noyade dans les torrents du fleuve Evros », note le HCR à la suite de l’accident de la route ayant entrainé le décès onze migrants le 13 octobre sur l’ancienne nationale Kavala-Thessalonique.
Sous le titre « Les Turcs ont ouvert les passages par le fleuve Evros », Eleftheri Thraki reprend les déclarations de M. Vitsas, ministre grec de la Politique migratoire, confirmant effectivement le passage par l’Evros d’environ 12 000 réfugiés et migrants depuis le début de l’année, contre 3 300 en 2016 et 5 500 en 2017 (Eleftheri Thraki, O Chronos, 11 et 16 octobre).

IMAGE DE LA FRANCE

France-Grèce

Large couverture médiatique de la participation de Mme Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, aux cérémonies du 29 septembre au cimetière militaire interallié de Zeitenlick, en commémoration du centenaire du Front d’Orient. Interrogée lors d’un point de presse sur la question de l’accord de Prespes, Mme Darrieussecq, a salué le progrès accompli par les deux pays. Par ailleurs, elle a réaffirmé l’intention de la France de se tenir aux côtés de la Grèce « qui sort la tête haute d’une période de crise très difficile » (Tv100, Parallaximag.gr, Makthes.gr, Real.gr, ThessToday, Thestival.gr, Voria.gr, Typosthes.gr, Ethnos, Journal des Rédacteurs, Dimokratia et Naftemporiki, 29 septembre).

------------

La revue de la presse est préparée une fois par semaine par le service de presse du Consulat et est destinée à tous celles et ceux qui désirent s’informer en français sur l’actualité hellénique telle qu’elle apparaît dans les quotidiens grecs de Grèce du nord.

Clause de non-responsabilité :
La revue ne prétend pas être exhaustive. Elle a un caractère d’information. Le Consulat Général ne saurait en aucun cas être responsable des articles parus dans la presse grecque.

Abonnement  : Vous pouvez, sur demande, vous abonner à la revue de la presse. Vous recevrez la revue une fois par semaine par messagerie électronique. Envoyez votre message en mentionnant dans l’objet "Abonnement à la revue de presse".

Abonnement/Désabonnement |

dernière modification le 06/11/2018

haut de la page