Revue de la presse de Grèce du nord du 11 au 31 août 2018

POINTS FORTS
ÉCONOMIE
-  Réactions au fonctionnement limité de la Zone de libre-échange du port de Thessalonique ;
-  Réduction à 3h20 du trajet ferroviaire Thessalonique-Athènes en 2019

VIE POLITIQUE-SOCIÉTÉ
-  Remaniement ministériel : nouvelles nominations de membres du SYRIZA issus de Grèce du nord ;
-  Le maire de Thessalonique pourrait de ne plus renouveler son mandat ;
-  Prise de fonction de muftis « provisoires » à Komotini et Xanthi ;
-  Ouverture d’un débat public sur les « règlements de procédure » liés à l’application de la Charia en Thrace ;
-  Fête du Baïram organisée à Thessalonique, pour la première fois, sous les auspices du Consulat général de Turquie à Thessalonique ;

BALKANS-RÉGION
-  Augmentation de la tension entre pêcheurs turcs et grecs en Mer Égée ;
-  Demande d’asile politique en Grèce d’une ex-députée turque du parti kurde HDP ;
-  Possible règlement pacifique des tensions dans les Balkans ?
-  Prolongement de la présence de drones militaires américains à Larissa ;

MIGRANTS ET RÉFUGIÉS
-  Arrestation de plusieurs migrants au large d’Alexandroupolis ;

ÉCONOMIE

Port de Thessalonique

Forte réaction du Président de la Région de Macédoine centrale Apostolos Tzitzikostas, des exportateurs et industriels de Grèce du nord contre la décision du gouvernement d’arrêter le fonctionnement de la Zone de libre-échange du port de Thessalonique durant la nuit (de 22h00 à 6h00), répondant ainsi à la requête des douaniers. Dans les faits, cette décision vient officialiser celle des douaniers, prise en septembre dernier, de suspension de leur travail durant ces heures en raison, comme ils évoquent, d’absence d’infrastructures conformes aux normes douanières européennes (absence d’entrepôts de conteneurs munis de système de vidéosurveillance, …) (Voria.gr, Thestival, 20 et 21 août).
« Le port de Thessalonique est le seul au monde à travailler avec deux équipes. Il n’y pas de port qui ne travaille pas 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 (…) Nous sommes aux côtés des exportateurs et producteurs » a affirmé le maire de Thessalonique (Karfitsa.gr, 28 août).
En réponse aux réactions précitées, les douaniers ont souligné que la décision du gouvernement ne changeait en rien à la situation actuelle, leurs seize heures de service étant largement suffisantes au trafic actuel du port, comme le prouverait, selon eux, l’augmentation de 17,75% des exportations du 1er octobre 2017 au 13 juin 2018 par rapport à la même période précédente (Voria.gr, Thestival.gr, 18, 20 et 22 août).

Thessalonique-Athènes

La presse annonce la présentation à la Foire internationale de Thessalonique d’un train des chemins de fer italiens (Frecciargento ETR 485) devant entrer en fonction en 2019 sur la ligne Thessalonique-Athènes, réduisant ainsi le trajet à 3h20 (Typosthes.gr, 21 août).

VIE POLITIQUE-SOCIÉTÉ

Remaniement ministériel

L’arrivée de quatre membres du SYRIZA de Grèce du nord dans le nouveau gouvernement - qui de cinq passent à huit avec le départ du député de Thessalonique Giannis Amanatidis - viserait avant tout, selon Voria.gr, à renverser la tendance de chute du SYRIZA dans les sondages après la signature de l’accord de Prespes signé entre la Grèce et l’ARYM, accordant à cette dernière le nom de République de Macédoine du nord. La Grèce du nord se voit également renforcée par la nomination au poste de Secrétaire général du gouvernement de M. Akritas Kaïdatzis, avocat de Thessalonique, originaire de Serres.
« L’entrée de Mme Notopoulou (30 ans) au gouvernement atténuera certainement le rôle du cabinet du Premier ministre à Thessalonique qu’elle dirigeait jusqu’à ce jour. Il est également certain qu’en tant que Secrétaire d’Etat (à l’Intérieur chargé de la Macédoine et de la Thrace), elle continuera à traiter des questions relatives à Thessalonique et à la Grèce du nord » estime Voria.gr (Voria.gr, 29 août).

Élections municipales

« Fin septembre, j’annoncerai si je serai candidat ou non à la mairie » a déclaré le maire de Thessalonique Yiannis Boutaris, évoquant la fatigue lié à son âge avancé. Il a également souligné l’éventualité de coopération avec le SYRIZA ainsi qu’avec toutes les formations politiques, « la municipalité ne pouvant être dirigée sans coopérations, en application de la nouvelle loi électorale (majorité simple), » (Thestival.gr, 31 août).

Nomination de « muftis provisoires » en Thrace

La presse relève les décisions de la Direction décentralisée de Macédoine-Thrace attribuant provisoirement, « jusqu’à la prise de fonction des muftis nommés », les fonctions de muftis de Xanthi et Komotini respectivement à MM. Bilal Kara Halil et Tzihat Halil en application d’une loi datant de 1991. En 2012, le nouveau « mufti provisoire de Xanthi », d’origine pomaque, s’était vu obligé de démissionner de son poste d’imam du village Sosti dans la région de Rhodope suite aux pressions exercées par le Consul général de Turquie à Komotini l’invitant à retirer sa plainte pour diffamation contre un habitant de son village qui l’avait ouvertement accusé d’être un espion grec agissant contre les intérêts de la Turquie.
Ces nominations viendraient ainsi démentir, pour certains, les rumeurs liant la libération des deux soldats grecs (détenus depuis le printemps dernier dans des prisons turques pour avoir franchi par erreur la frontière avec la Turquie) aux projets présumés d’Athènes de permettre l’élection de muftis se ralliant, de la sorte, aux désirs d’Ankara (Alexpolisonline.com, Voria.gr, Viadiplomacy.gr, 17 et 18 août).
Cependant, le nouveau « mufti provisoire » de Komotini Tzihat Halil serait pro-turc, comme en témoignerait sa présence en tant que muezzin, le lendemain de sa nomination, à une prière organisée par le pseudo-mufti de Komotini aux côtés du Consul général de Turquie à Komotini (Voria.gr, 22 août).
Enfin, selon le député du SYRIZA de Xanthi Grigoris Stogiannidis, les « deux nouveaux muftis provisoires » auraient été nommés « le temps de permettre au gouvernement de créer le cadre juridique légal à l’élection des chefs religieux de la minorité que sont les muftis » (O Chronos, 21 août).

Débat public sur les nouvelles procédures d’application de la Charia

Ouverture d’un débat en ligne (jusqu’au 7 septembre 2018) sur un projet de décret visant à spécifier « les règlements de procédure » liés à l’application de l’amendement adopté en janvier dernier permettant un recours au droit commun grec pour le jugement d’affaires familiales et de droit d’héritage entre membres de la communauté musulmane de Thrace, et un recours facultatif à la Charia, conditionné à un accord entre les deux parties concernées. Avant l’adoption de cet amendement, en application de décisions de la Cour de Cassation grecque, les membres de minorité musulmane de Thrace étaient obligés de s’adresser à leurs muftis.
Selon ce projet, la décision commune des intéressés de recours à la juridiction du mufti est irrévocable, excluant toutes possibilités de recours, par la suite, au droit commun. Par ailleurs, la volonté de recours à la Charia pour des questions d’héritage doit dorénavant être spécifiée par acte notarial, n’excluant toutefois pas le droit du testateur de revenir sur sa décision et de rédiger un testament en respect du Droit civil.
Enfin, le projet de décret spécifie également les conditions de recrutement, sous le statut de fonctionnaire, des collaborateurs des muftis, renforçant ainsi, selon O Chronos, les scénarios de nomination des prochains muftis (O Chronos, 29 août).

Fête du Baïram à Thessalonique

« Le Yeni Cami a été concédé aux Musulmans ou aux Turcs ? » s’interroge Voria.gr, rendant compte de la concession par la ville de Thessalonique de cet ancien lieu de culte des Dönme (Juifs devenus Musulmans), servant aujourd’hui de salle d’exposition, à l’Association « pro-turque » des Musulmans de Thessalonique pour la fête du Baïram. Pour la première fois, la cérémonie religieuse du Baïram a été réalisée par un imam ayant comme chef spirituel « l’un des muftis de Thrace occidentale » (considérés illégaux par la Grèce), comme souligne la presse turque, en présence de 200 personnes notamment du Consul général de Turquie à Thessalonique (Voria.gr, 23 août).
Par ailleurs, interrogé à ce sujet, le maire de Thessalonique Yiannis Boutaris s’est déclaré avoir été trompé par l’association en question qui, comme les années précédentes, se devait d’organiser une prière sous la couverture des muftis officiels de Thrace (Voria.gr, 28 août).

BALKANS-RÉGION

Grèce-Turquie

Sous la manchette « Augmentation de la tension entre pêcheurs turcs et grecs », I Gnomi reprend des témoignages de pêcheurs grecs de la région de Limnos victimes dernièrement de tirs au fusil mitrailleur de pêcheurs turcs aux larges des îles de Leros et Samothraki. Par ailleurs, ils dénoncent l’absence d’interventions des autorités portuaires grecques à ce sujet, craignant une escalade de la tension (Gnomionline.gr, 20 août).

Asile politique

O Chronos relève la demande d’asile politique formulée l’ex-députée turque du parti kurde HDP Leïla Birlik arrêtée par la police grecque pour entrée illégale sur le territoire grec à travers le fleuve Evros (frontière gréco-turque) ; elle aurait été aussitôt relâchée. Interdite de sortie de Turquie par la justice turque, bien que sans chefs d’accusations à son égard, elle avait, dans le passé, été arrêtée pour ses relations présumées avec le PKK et le mouvement de Fethullah Gülen (O Chronos, 25 août).
Par ailleurs, Eleftheri Thraki relève un nombre croissant de demandes d’asile politique en Grèce de la part de citoyens turcs : 1 839 de janvier à juillet 2018, contre 1 827 toute l’année 2017. Le journal justifie cette augmentation par la décision de la justice grecque de libérer l’un des huit officiers turcs incarcérés en Grèce et accusés par Ankara d’avoir participer au coup d’Etat manqué de 2016 en Turquie (Eleftheri Thraki, 28 aout).

Balkans

« Les tensions dans les Balkans peuvent-elles être éradiquées de manière pacifique ? » s’interroge Voria.gr, quant au rapprochement entre Belgrade et Pristina sur une éventuelle révision de leur frontière. Pour M. Pierre Mirel, ex-secrétaire général de la direction pour l’élargissement de la Commission européenne, ce changement de frontière pourrait avoir des conséquences négatives en ARYM où la communauté albanaise pourrait revendiquer son rattachement à l’Albanie en cas d’échec du référendum sur l’accord de Prespes. Selon lui, d’autres pays de la région, comme la République serbe de Bosnie, pourraient également suivre l’exemple (rattachement à la Serbie), de même que les cantons croates de Bosnie-Herzégovine (rattachement à la Croatie) (Voria.gr, 20 août).

Grèce-Etats-Unis-Turquie

« Message clair à la Turquie » titre Eleftheri Thraki, rendant compte du prolongement d’une année complémentaire de l’accord signé entre la Grèce et les Etats-Unis sur la présence de drones militaires américains dans la base militaire de Larissa. En raison des problèmes rencontrés avec la Turquie, Washington avait décidé l’an dernier d’envoyer à Larissa les drones en question au lieu de la base d’aviation militaire turque d’Incirlik (Eleftheri Thraki, 21 août).

MIGRANTS ET RÉFUGIÉS

Arrestation et révolte

Sous le titre « Ils nous arrivent maintenant par la mer », Eleftheri Thraki note l’arrestation de 32 migrants à bord d’une embarcation au large d’Alexandroupolis par le corps portuaire grec (Eleftheri Thraki, 21 août).
Interpellation de huit jeunes migrants ayant causé des dégâts au centre d’accueil de mineurs de Pylaia (banlieue de Thessalonique) qui les accueille (Typosthes.gr, 20 août).

------------

La revue de la presse est préparée une fois par semaine par le service de presse du Consulat et est destinée à tous celles et ceux qui désirent s’informer en français sur l’actualité hellénique telle qu’elle apparaît dans les quotidiens grecs de Grèce du nord.

Clause de non-responsabilité :
La revue ne prétend pas être exhaustive. Elle a un caractère d’information. Le Consulat Général ne saurait en aucun cas être responsable des articles parus dans la presse grecque.

Abonnement  : Vous pouvez, sur demande, vous abonner à la revue de la presse. Vous recevrez la revue une fois par semaine par messagerie électronique. Envoyez votre message en mentionnant dans l’objet "Abonnement à la revue de presse".

Abonnement/Désabonnement |

dernière modification le 13/09/2018

haut de la page