Revue de la presse de Grèce du nord du 19 au 25 juin 2018

POINTS FORTS
VIE POLITIQUE-SOCIÉTÉ

- Accord de Prespes :
• Vives réactions à Thessalonique, Kavala et Serres après la signature de l’accord de Prespes entre la Grèce et l’ARYM ;
• Sondage : 86% des personnes interrogées en Macédoine centrale considèrent comme « mauvais » l’accord en question ;
• Président de la région de Macédoine centrale, M. Tzitzikostas : « L’accord inadmissible de Prespes, qui reconnait la langue, l’identité et la nationalité macédoniennes, ne fait qu’alimenter l’irrédentisme de Skopje » ;
• Le « Parti politique de la minorité macédonienne de Grèce » considère l’accord « incomplet » ;
• La Fédération pontique de Grèce condamne l’accord ;

- 22 associations chrétiennes de Thessalonique arrêtent toute coopération avec les entreprises qui apportent leur soutien à la Thessaloniki Pride 2018 ;

ÉCONOMIE
-  L’Inde sera l’invitée d’honneur à la Foire internationale de Thessalonique 2019 ;
-  Macédoine centrale, première région de Grèce en exportations de produits agro-alimentaires » ;
-  Secteurs créateurs d’emplois en Grèce : tourisme thérapeutique et thermal, agroalimentaire et éducation ;

MIGRANTS ET RÉFUGIÉS
-  58 100 réfugiés et migrants installés en Grèce, dont quelque 8 000 dans les quinze centres d’accueil de Macédoine centrale et orientale, d’Epire et de Thessalie.

VIE POLITIQUE-SOCIÉTÉ

Accord de Prespes

• Vives réactions

La presse rend largement compte de « vives réactions » en Macédoine après la signature de l’accord de Prespes entre la Grèce et l’ARYM. Plus précisément, à Serres un groupe de personnes a manifesté devant les bureaux politiques de Mme Stambouli, député du SYRIZA, et Mme Kollia-Tsarouha, Secrétaire d’Etat de Macédoine-Thrace et députée d’ANEL, les invitants à démissionner (Thestival.gr, 20 juin). D’autres manifestations de ce genre ont eu lieu contre le SYRIZA et l’ANEL à Thessalonique, Giannitsa et Kavala. Enfin, des centaines de personnes se sont rassemblées devant la Tour Blanche à Thessalonique pour manifester leur désaccord à la signature de l’accord de Prespes.

• Sondage

ThessNews publie, en première page, les résultats d’un sondage réalisé en Macédoine occidentale, centrale et orientale révélant que 86% des personnes interrogées considèrent comme « mauvais » l’accord en question (ThessNews, 23 juin).

• Nouvelle démocratie

« Le quatrième mémorandum mine l’économie dans le temps alors que le mauvais accord sur l’affaire skopjote (appellation de l’ARYM) ouvre des plaies nationales avec des conséquences inconnues (…) La Nouvelle démocratie ne ratifiera pas ce mauvais accord » a indiqué le Président de la N.D. Kyriakos Mitsotakis, le 21 juin à Thessalonique à l’occasion du congrès des exportateurs de la Grèce du nord (Export Summit VI) (Thestival.gr, 21 juin).
Par ailleurs, Thestival.gr reprend un communiqué du SYRIZA condamnant un tweet du vice-président de la N.D. Adonis Georgiadis invitant la population de Katerini à manifester contre l’accord de Prespes devant les bureaux de l’antenne locale du SYRIZA (Thestival.gr, 21 juin).

• Collectivités locales

« L’accord inadmissible de Prespes, qui reconnait la langue, l’identité et la nationalité macédoniennes, ne fait qu’alimenter l’irrédentisme de Skopje » a souligné le président de la Région de Macédoine centrale Apostolos Tzitzikostas (ND) lors d’une conférence de presse commune avec le président de l’Union des municipalités de Grèce (KEDE), M. Patoulis (ND), et le Président de l’Union régionale des municipalités de Macédoine centrale, M. Kyrizoglou (ND). « Nous sommes complètement opposé à l’accord signé par le gouvernement. Cette décision ne doit pas entrer en vigueur sans l’aval du Parlement et le peuple grec », a noté M. Patoulis.
Enfin, une réunion élargie à ce sujet a été fixée pour le 27 juin à Thessalonique, avec la participation des conseils régionaux et municipaux de Macédoine centrale et occidentale, et de Macédoine orientale-Thrace (Thestival.gr, ThessNews, 21 et 23 juin).

• Arc-en-ciel

Le quotidien Eleftheri Thraki (nationaliste) dénonce le communiqué du « Parti politique de la minorité macédonienne de Grèce », connu comme « Arc-en-ciel », dont le siège se trouve à Florina, considérant comme « incomplet » l’accord de Prespes « tant que l’identité contemporaine macédonienne nationale » ne sera pas reconnue en Grèce. Il salue cependant la reconnaissance par Athènes « de la langue et de l’identité macédonienne en République de Macédoine », qui, comme estime Voria.gr, entrainera la reconnaissance d’une minorité nationale macédonienne en Grèce, comme le revendique depuis plusieurs années le parti d’Arc en ciel. Ce parti s’était présenté aux élections européennes de 2009 sous le nom « Alliance européenne libre-Arc en ciel » et avait obtenu 4 530 voix, soit 0,09% des voix exprimées au niveau national (Eleftheri Thraki, 20 juin).

• Fédération pontique de Grèce

La presse publie un communiqué de la Fédération pontique de Grèce condamnant l’accord de Prespes, appelant parallèlement le gouvernement à montrer « la même ardeur pour le droit d’autodétermination de milliers de Grecs de Skopje pour lesquels il n’existe aucune référence dans l’accord ».

Marche des fiertés

ThessNews consacre quatre pages au 7ème Thessaloniki Pride, consacré cette année à la famille et organisé du 20 au 23 juin sous l’égide la ville qui en 2020 accueillera l’EuroPride (Thestival.gr, ThessNews, 20 et23 juin).
Par ailleurs, la presse publie un communiqué commun de 22 associations chrétiennes de Thessalonique annonçant l’interruption de toute coopération avec les entreprises qui apporteront leur soutien à la Marche des fiertés, s’en prenant également aux « Ambassades étrangères, structures de collectivités locales et ONG qui se bousculent pour soutenir le festival » (Thestival.gr, 21 juin).

ÉCONOMIE

Thessalonique-Inde

L’Inde sera le pays invité d’honneur à la Foire internationale de Thessalonique en septembre 2019, a révélé le président de l’Inde, M. Ram Nath Kovind à l’occasion de sa visite officielle à Athènes en compagnie d’une importante délégation d’hommes d’affaires (Voria.gr, 18 juin).

Exportations

« La visite du président indien à Athènes n’est pas un hasard, ni la présence d’entreprises chinoises en Grèce. Les grandes économies en développement de l’Asie voient la Grèce comme un point de contact avec l’Europe », a indiqué M. Pirtsiolas, Secrétaire d’Etat grec à l’Economie et au Développement, s’engageant parallèlement à soutenir les exportations grecques, à l’occasion du congrès (Export Summit VI) réunissant les exportateurs de Grèce du nord.
« La Macédoine centrale est la première région de Grèce en exportations de produits agroalimentaires » a noté M. Tzitzikostas, président de la Région de Macédoine centrale.
Pour sa part M. Dimarelos, maire-adjoint de Thessalonique à la Résilience urbaine et aux programmes de développement, a souligné les perspectives de développement dynamique de Thessalonique, surtout dans le domaine de la logistique, citant à titre d’exemple l’entrée dans le port de la société « franco-chinoise Terminal link » (Voria.gr, 21 juin).
Enfin, en marge du congrès, le nouveau président des Exportateurs de Grèce du nord Georges Konstantopoulos a relevé plusieurs secteurs pouvant créer des milliers d’emplois en Grèce :
-  Tourisme thérapeutique et thermal ;
-  Agroalimentaire avec des produits composant le régime méditerranéen ;
-  Education, surtout dans les branches de l’archéologie, de la philosophie et des mathématiques ;

MIGRANTS ET RÉFUGIÉS

Réfugiés

Sur les 58 100 réfugiés et migrants installés actuellement en Grèce, quelque 8 000 vivraient les quinze centres d’accueil de Macédoine centrale et orientale, d’Epire et de Thessalie, selon Mme Sabine Wahning, responsable du bureau du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés couvrant la Grèce du nord. Dans cette région, 5 800 autres réfugiés vivraient dans des appartements, 1 300 dans des maisons indépendantes et 500 dans la rue. Par ailleurs, 80% des jeunes réfugiés installés en Macédoine centrale iraient à l’école, ce qui, comme souligne Mme Wahning, constitue un record au nouveau national (Voria.gr, 20 juin).


La revue de la presse est préparée une fois par semaine par le service de presse du Consulat et est destinée à tous celles et ceux qui désirent s’informer en français sur l’actualité hellénique telle qu’elle apparaît dans les quotidiens grecs de Grèce du nord.

Clause de non-responsabilité :
La revue ne prétend pas être exhaustive. Elle a un caractère d’information. Le Consulat Général ne saurait en aucun cas être responsable des articles parus dans la presse grecque.

Abonnement  : Vous pouvez, sur demande, vous abonner à la revue de la presse. Vous recevrez la revue une fois par semaine par messagerie électronique. Envoyez votre message en mentionnant dans l’objet "Abonnement à la revue de presse".

Abonnement/Désabonnement |

dernière modification le 12/07/2018

haut de la page