Revue de la presse de Grèce du nord du 26 septembre au 9 octobre 2017

POINTS FORTS
ÉCONOMIE

  • Présentation du plan stratégique du consortium tripartite, nouveau propriétaire du port de Thessalonique
  • Premier ministre grec : « Nous voulons que Thessalonique redevienne un centre économique, commercial et culturel important de tous les Balkans »
  • Bonnes perspectives pour le tourisme français en Grèce
  • L’ambassadeur des Etats-Unis à Athènes annonce le retour des investisseurs américains en Grèce et s’inquiète du manque de transparence de l’origine des financements russes
  • Arrêt de la diffusion des journaux Makedonia et Thessaloniki



BALKANS-RÉGION

  • Président de la République hellénique en visite à Belgrade : « Nous ne permettrons pas que les Balkans deviennent l’enfant problématique de l’U.E. »
  • 1er Sommet Grèce-Bulgarie-Roumanie-Serbie à Varna
  • Rencontre des ministres des affaires étrangères de Grèce, Albanie, ARYM et Bulgarie à Thessalonique
  • Président de la République hellénique à Amphipolis : « La grécité de la Macédoine est une fois de plus certifiée par les découvertes archéologiques actuelles »
  • Entretien entre le maire de Thessalonique et le ministre des Affaires étrangères de l’ARYM dans le cadre de la Diplomatie des villes



VIE POLITIQUE-SOCIÉTÉ

  • Acte antisémite contre l’exposition « Lieux saints partagés » à Thessalonique



CULTURE-ÉDUCATION

  • Thessalonique remporte l’organisation de l’EuroPride 2020
  • Participations françaises au 19ème Festival de films LGBTQ de Thessalonique
  • CineDoc à Thessalonique en collaboration avec le Festival du Film de Thessalonique, et avec le soutien de l’Institut Français de Thessalonique
  • Ouverture d’une Chaire de langue et civilisation russe à l’université Aristote de Thessalonique



MIGRANTS ET RÉFUGIÉS

  • Eleftheri Thraki : « Nouveau record d’immigration clandestine aux frontières de l’Evros »



IMAGE DE LA FRANCE

  • Semaine du goût du 9 au 15 octobre à Thessalonique
  • Quinze années de présence active de « La Maison d’Antoinette » à Alexandroupolis
  • Discours du Président de la République à la Sorbonne « pour plus d’Europe »
  • Exposition de culture urbaine à l’Institut français de Thessalonique
  • Décès de Pierre Bergé, cofondateur de la fondation portant son nom et celui Yves Saint-Laurent

ÉCONOMIE

Port de Thessalonique

Au cours d’une conférence à l’occasion de la journée de la mer de l’OIM, le futur directeur général du port, M. Sotirios Theofanis, a présenté le plan stratégique du consortium DIEP GmbH-Terminal Link SAS-Belterra Investments Ltd propriétaire de 67 % du capital du port de Thessalonique (le transfert de propriété devrait être officialisé d’ici la fin de l’année). Selon M. Theofanis, la société Terminal Link, du groupe CMA-CGM sera l’acteur opérationnel de la modernisation du port. Dans le cadre de ce plan d’investissement (180 M €), le consortium s’engage à moderniser les installations portuaires : installation de 4 ou 5 nouvelles grues pour conteneurs, prolongement du 6ème quai de conteneurs à 440 m et approfondissement du bassin portuaire jusqu’à 16,5 m en vue de pouvoir accueillir, au plus tard dans quatre ans, de très gros navires de type New Panamax (427 m de long). M. Theofanis, lui-même ancien directeur du port à la fin des années 90, a déploré qu’il n’y avait pas eu d’investissement d’envergure depuis le début des années 2000, malgré les besoins.
Pour M. Loufakis, président de l’Association des exportateurs de Grèce du nord, cette opération, avec la privatisation de l’aéroport, des liaisons ferroviaires rénovées et la mise en service du métro de la ville, offre à Thessalonique et à la Grèce du nord un potentiel de développement et de croissance très important. Selon lui, à terme, la ville sera métamorphosée. Il considère que le port du Pirée n’entrera pas en compétition directe avec celui de Thessalonique, son marché potentiel étant surtout centré sur l’Attique. A l’opposé Thessalonique sera principalement un port de transit ouvert sur les Balkans et l’Europe centrale. (Makedonia, Karfitsa.gr, 28 septembre).
Enfin, la presse publie une interview de M. Chris Allen, représentant de la direction générale des affaires économiques et financières (DG ECFIN) de la Commission européenne à Athènes. « La privatisation du port de Thessalonique amènera d’importants investissements étrangers à Thessalonique, même au-delà du terminal de conteneurs », a-t-il estimé, soulignant parallèlement les retombées économiques positives sur toute la région liées au tracé de la nouvelle Route de la soie. « Les investissements doivent atteindre les 15 Mds par an pour arriver à la moyenne européenne », a-t-il indiqué, tout rappelant la nécessité d’améliorer l’environnement entrepreneurial en réglant certains problèmes : non application des lois, difficulté d’obtention des autorisations environnementales, problèmes structurels des réseaux énergétiques, retards dans les privatisations et dans les travaux d’infrastructures nécessaires au pays. Enfin, les investisseurs potentiels monteraient, selon lui, un intérêt particulier pour les secteurs suivants : tourisme, énergie, logistique, agroalimentaire, informatique et télécommunications (Voria.gr, 5 octobre).

Sommet économique de Thessalonique

« Nous voulons que Thessalonique redevienne un centre économique, commercial et culturel important de tous les Balkans (…) Thessalonique est légitimement la capitale de l’industrie » a souligné le Premier ministre, M. Alexis Tsipras, lors du Sommet de Thessalonique organisé par l’Union des industries de Grèce du nord, tout en rappelant que les Etats-Unis seront à l’honneur de la prochaine Foire internationale de Thessalonique (septembre 2018).
Par ailleurs, il s’est félicité de l’augmentation de 18 % des exportations grecques le premier semestre 2017 et la création de 263 000 emplois, reconnaissant, toutefois, les lourdes charges fiscales qui pèsent sur la population « imposées par les programmes de sauvetage ».
« Nous avançons un programme qui a pour ambition la revalorisation de la Grèce du nord instituant celle-ci en carrefour logistique et en porte d’entrée de toute l’Europe », a-t-il conclu (Thestival.gr, 6 octobre).
« Malheureusement, l’étendue de la désindustrialisation en Grèce du nord est importante ses quinze dernières années » a noté, pour sa part, M. Athanasios Savvakis, président de l’Union des industries de Grèce du nord, avant d’appeler tous les partis à adopter une politique industrielle commune « pour que le secteur de la transformation puisse contribuer à hauteur d’environ 12 % au PNB du pays d’ici 2020 » (ThessNews, 7 octobre).

Tourisme français en Grèce

« Thessalonique monte aux yeux des Français » note l’Union des hôteliers de Thessalonique, tirant un bilan positif de leur présence au Salon du tourisme IFTM Top Resa (26-29/9/2017) à Paris. En effet, de plus en plus de tours opérateurs sembleraient prêts à intégrer Thessalonique dans leurs paquets touristiques, « les Français aimant combiner la culture et la gastronomie » alors que la ville peut servir de point de départ pour de brèves excursions vers des sites à proximité riches en histoire et beauté naturelle. Dans ce cadre s’inscrit d’ailleurs la récente visite dans la région de « représentants de la presse française » dont du magazine Régal à l’invitation des hôteliers Thessaloniciens. Un autre voyage de ce type, regroupant cette fois-ci les plus importants tour-opérateurs français, serait prévu pour novembre prochain (Karfitsa.gr, 2 octobre).
« Messages optimistes pour la Chalcidique en provenance du marché français » titre Thestival.gr, suite aux contacts des représentants de la Région de Macédoine centrale au salon parisien avec les opérateurs du tourisme français. Cependant, cette tendance n’est pas reflétée par le nombre de passagers en provenance de France à l’aéroport de Thessalonique, qui serait tombé cette année (janvier-août) à 32 304 contre 45 991 la même période l’an dernier, malgré la hausse enregistrée au niveau national (Thestival.gr, 4 octobre).
D’après la ministre grecque au Tourisme, Mme Kountoura, présente également au salon, le nombre de touristes français en Grèce devrait cette année enregistrer une hausse de 15 % par rapport à 2016. « Pour la première fois, le nombre de touristes français se rapprochera des deux millions », s’est-elle félicitée, plaçant ainsi la Grèce en deuxième position des destinations préférées des Français. Par ailleurs, les grands tour-opérateurs TUI France, Thomas Cook et Karavel compteraient accentuer leur présence en Grèce, alors qu’Air France envisagerait d’augmenter ses vols vers la Grèce, de maintenir sa liaison Toulouse-Athènes inaugurée en 2017 et d’étendre ses activités à d’autres aéroports du pays. Transavia, desservant notamment Thessalonique, devrait également augmenter ses vols et allonger sa période estivale de vols vers la Grèce (Kathimerini, 28 septembre), alors que dans le même temps, Ryanair vient d’annoncer la suppression de ses liaisons en hiver entre Thessalonique et Paris.

Etats-Unis – Grèce du nord

« Les investisseurs américains reviennent en Grèce » note Voria.gr, reprenant les paroles de l’Ambassadeur des Etats-Unis en Grèce, M. Geoffrey Pyatt, en visite à Thessalonique.
« Thessalonique et la Grèce du nord peuvent jouer un tôle important en tant que centre énergétique, commercial et culturel dans les Balkans (…) Les Etats-Unis portent un intérêt particulier pour tout ce qui ce passe en Grèce du nord en raison de son importance stratégique régionale (…) La Grèce du nord peut se transformer en un carrefour énergétique, grâce au TAP (gazoduc trans-adriatique) et aux projets du gazoduc IGB (Grèce-Bulgarie) et du terminal LNG à Alexandroupolis » a-t-il indiqué. Sur ce dernier projet, il a rappelé l’intérêt que porterait la société américaine de gaz Cheniere. Exprimant sa satisfaction quant à l’achat d’un hôtel d’Alexandroupolis par la chaîne hôtelière américaine Ramada, il a souligné l’intérêt que porteraient des entreprises américaines pour des investissements dans le secteur touristique. « Nous espérons profiter de notre participation l’année prochaine à la Foire internationale de Thessalonique pour montrer les aspects prospères de l’économie américaine que sont la culture de l’innovation et la culture de la Silicon Valley », a-t-il ajouté.
Par ailleurs, il s’est interrogé quant aux sources de financement des investissements russes en Grèce : « Il est normal que la Grèce entretienne des relations économiques, politiques et culturelles avec la Russie (…) Ce qui m’inquiète, c’est le manque de transparence » (Voria.gr, 5 octobre).

Presse thessalonicienne

Arrêt (définitif ?) de travail des employés et de la diffusion des journaux Makedonia et Thessaloniki, ceux-ci ne percevant depuis plusieurs mois que des avances sur leur salaire alors que les arriérés atteignent déjà les quinze mensualités. Cette décision a été prise suite à un sérieux problème technique à l’imprimerie empêchant l’impression du journal (ThessNews, 7 octobre).

BALKANS-RÉGION

Grèce-Serbie-Balkans

L’ensemble de la presse rend largement compte de la visite à Belgrade de M. Pavlopoulos, Président de la République hellénique, à l’invitation du Président serbe, M. Aleksandar Vucic. « Nous ne permettrons pas que les Balkans deviennent l’enfant problématique de l’U.E. » a-t-il indiqué, tout en appelant Skopje et Tirana à « abandonner leurs tendances irrédentistes et à appliquer le droit européen ». Enfin, il a déclaré soutenir les perspectives d’adhésion de la Serbie à l’U.E. (Voria.gr, 2 octobre).
Par ailleurs, la presse reprend une déclaration du Ministre serbe des affaires étrangères annonçant, à l’issue de sa rencontre avec le Secrétaire d’Etat grec aux affaires étrangères, l’utilisation dorénavant par son pays de l’appellation Ancienne République Yougoslave de Macédoine (ARYM) au lieu de République de Macédoine utilisée jusqu’à présent pour désigner son voisin méridional (Voria.gr, 2 octobre).

Sommet Grèce-Bulgarie-Roumanie-Serbie

« Tsipras : notre avenir commun dans les Balkans ne peut pas se fonder sur le nationalisme » titre Thestival.gr, à l’issue du 1er Sommet Grèce-Bulgarie-Roumanie-Serbie, le 3 octobre à Varna sur la mer Noire.
« Les quatre dirigeants ont envoyé un message de paix, de coopération et de stabilité et se sont mis d’accord pour organiser leur prochain sommet quadripartite à Belgrade, leur coopération prenant un caractère permanent », note le même site, qui souligne également l’adoption de la proposition grecque d’organisation du prochain Sommet U.E.-Balkans occidentaux, durant la présidence bulgare de l’U.E. (1er semestre 2018). Enfin, les PM grec et bulgare se sont engagés à revendiquer en commun auprès la Commission européenne des financements pour leur projet de liaison ferroviaire entre Thessalonique et Varna.
Pour sa part, le Président serbe, M. Aleksandar Vucic, a remercié Athènes et Sofia pour leur soutien à l’adhésion de son pays à l’U.E.. Se référant aux évènements en Catalogne, il a rappelé que le Kosovo a déclaré son indépendance sans avoir auparavant procédé à un référendum. « Nous avons les mêmes intérêts économiques et stratégiques » a souligné le PM roumain, M. Mihai Tudose (Thestival.gr, 4 octobre).

Grèce-Albanie-ARYM-Bulgarie

Rencontre des ministres des affaires étrangères de Grèce, Albanie, ARYM et Bulgarie le 5 octobre à Thessalonique dans le cadre de la stratégie d’Athènes visant à « renforcer la stabilité des Balkans et de la région du sud-est méditerranéen ».
Dans ce cadre, les ministres ont examiné diverses questions : sécurité, extrémisme, terrorisme, crime organisé, crise migratoire, lutte contre les incendies, sécurité énergétique, liaison des réseaux énergétiques, etc. (TyposThes.gr, 4 octobre).

Grèce-ARYM

« La grécité de la Macédoine est une fois de plus certifiée par les découvertes archéologiques actuelles » a déclaré le Président de la République hellénique, M. Prokopis Pavlopoulos, lors de sa visite sur le site archéologique d’Amphipolis, lançant, selon Thestival.gr, « un message clair en direction de Skopje » (Thestival.gr, 1er octobre).

Thessalonique-Skopje

« Nous avons discuté de nombreux sujets concernant nos villes (…) Nous allons travailler sur des projets visant à améliorer notre coopération et nos relations (…) Nous ne faisons pas de politique, nous appliquons simplement la diplomatie des villes (…) » a indiqué M. Yannis Boutaris, maire de Thessalonique, à l’issue de son entretien avec le ministre des Affaires étrangères de l’ARYM, M. Nikola Dimitrov. Considérant M. Boutaris comme « force positive pour la région », M. Dimitrov a qualifié de privilège le fait d’être le premier ministre des affaires étrangères de l’ARYM à avoir rencontré le maire de Thessalonique dans son bureau. « Nous savons qu’il existe un différent qui divise nos sociétés et nations. Toutefois, il existe beaucoup de choses qui nous unissent. Nous désirons centrer notre attention sur les choses où nous avons un intérêt manifeste pour une meilleure collaboration » a-t-il indiqué (TyposThess.gr, 5 octobre).

VIE POLITIQUE-SOCIÉTÉ

Antisémitisme

Le site Thestival.gr relève un acte de vandalisme contre un panneau publicitaire de l’exposition « Lieux saints partagés » posé devant le Musée macédonien d’Art contemporain à Thessalonique, sur lequel figurent une étoile de David, une croix chrétienne et un croissant avec une étoile. Les vandales y ont arraché la croix de David et écrit les slogans suivants : « Les Juifs dehors. Patrie, religion et famille. Grèce » (Thestival.gr, 26 septembre).

CULTURE-ÉDUCATION

EuroPride 2020

« Nous sommes fiers d’avoir amené l’EuroPride 2020 à Thessalonique » s’est félicité le maire de Thessalonique Yannis Boutaris. La candidature de la ville de Thessalonique a été retenue face à celles de Bruxelles, Hambourg et Bergen (Norvège).
« Les gens qui viendront à Thessalonique ne seront pas des touristes mais les voix qui permettront à Thessalonique d’afficher son caractère multiculturel » a précisé, pour sa part, Mme Calypso Goula, présidente du Conseil municipal de Thessalonique (Karfitsa, Thestival.gr, 27 et 29 septembre).

19ème Festival international de films LGBTQ

Une trentaine de films de 21 pays, dont trois français, sont à l’affiche du 19ème Festival de films LGBTQ, du 29 septembre au 3 octobre, au musée du cinéma-cinémathèque de Thessalonique, avec le soutien de l’Institut français de Thessalonique (Karfitsa.gr, 27 septembre).

Cinedoc à Thessalonique

Annonce du cycle CineDoc du 4 octobre 2017 au 25 avril 2018 en collaboration avec le Festival du Film de Thessalonique, et avec le soutien de l’Institut Français de Thessalonique. A l’affiche notamment les productions Dolphin man (Grèce-France-Canada-Japon-Italie, 2017), A voix haute (France, 2017) et Obscuro Barrocco (France, Grèce-Suisse, 2018)

Maison d’Antoinette

Le quotidien de Thrace I Gnomi consacre deux pages entières, photos à l’appui, aux « 15 années de fonctionnement et d’offre de l’Association de l’Amitié gréco-française La Maison d’Antoinette à Alexandroupolis » (I Gnomi, 30 septembre).

Chaire de langue et civilisation russe à Thessalonique

Cérémonie d’ouverture d’une Chaire de langue et civilisation russe à l’université Aristote de Thessalonique, créée avec le soutien de la Fondation philanthropique Ivan Savvidis, homme d’affaires gréco-russe d’origine pontique. A cette occasion, M. Savvidis s’est engagé à embaucher dans ses entreprises les diplômés de cette chaire ainsi que de celle de langue et civilisation pontique fondée en mai dernier également à son initiative (Thestival.gr, 5 octobre).

MIGRANTS ET RÉFUGIÉS

Immigration

« Nouveau record d’immigration clandestine aux frontières de l’Evros » titre Eleftheri Thraki, rendant compte de l’arrestation, en une seule journée, de 165 Syriens, chiffre bien supérieur aux 20 à 30 migrants qui dernièrement traverseraient la frontière terrestre entre la Grèce et la Turquie (Eleftheri Thraki, 29 septembre).

IMAGE DE LA FRANCE

Semaine du goût 2017

Le programme de la Semaine du goût du 9 au 15 octobre organisée par l’Institut français de Thessalonique est salué par une importante couverture de presse (Thestival.gr, Parallaxi.gr, ERT, Agence ANA-MPA, SBBCNews, AtlasTV, radio Alpha, TV100, 2 au 9 octobre 2017).

Élysée-Europe

Sous le titre « L’agenda de Macron pour plus d’Europe », Voria.gr note « Le président français a posé pour objectifs un budget commun, une lutte commune contre le nationalisme et le terrorisme, des réformes communes en matière de défense et d’énergie », rendant largement compte du discours du Président de la République à la Sorbonne (Voria.gr, 27 septembre). « La vision d’Emmanuel Macron : armée européenne, monnaie commune et plus de démocratie » titre, à ce sujet, Thestival.gr (26 septembre).

7PLY Project Festival 2017

Skateboart art, photographie, installations et autres projets artistiques sont à l’affiche de l’exposition 7PLY Project du 2 au 8 octobre à l’Institut français de Thessalonique, dans le cadre du Festival culturel de Thessalonique « Dimitria » (Thestival.gr, 29 septembre et TV100 3 octobre ).

Pierre Bergé

Le complémentaire mensuel Epiloges du quotidien Makedonia rend hommage à Pierre Bergé, cofondateur de la fondation portant son nom et celui Yves Saint-Laurent, décédé le 8 septembre à l’âge de 86 ans. Le mécène et ancien compagnon d’Yves Saint-Laurent, il était également un « militant de la cause gay et un fervent soutien de l’ancien président socialiste François Mitterrand » (Epiloges, octobre 2017).


Sources :
- Presse écrite de Thessalonique : « Makedonia », « Thessaloniki »
- Presse écrite régionale : « O Chronos » (Komotini), « Empros » (Xanthi), « Gnomi » et « Eleftheri Thraki » (Alexandroupolis)
- Presse électronique de Macédoine : « Voria.gr », « Thestival.gr », « Karfitsa.gr », « ThessNews.gr », « Cityportal.gr », « Seleo.gr », de Thessalie : « Thessalia online », « Larissanet.gr », « Eleftheria.gr »,
- Presse électronique de Thrace : « Thrakitoday.com », « Gatzoli.gr », « Azinlikça.net » (presse de la communauté musulmane de Thrace) et d’Epire : « NeoiAgones.gr », « Agon.gr », « ProinosLogos.gr »
La revue de la presse est préparée une fois par semaine par le service de presse du Consulat et est destinée à tous celles et ceux qui désirent s’informer en français sur l’actualité hellénique telle qu’elle apparaît dans les quotidiens grecs de Grèce du nord.
Clause de non-responsabilité :
La revue ne prétend pas être exhaustive. Elle a un caractère d’information. Le Consulat Général ne saurait en aucun cas être responsable des articles parus dans la presse grecque.
Abonnement  : Vous pouvez, sur demande, vous abonner à la revue de la presse. Vous recevrez la revue une fois par semaine par messagerie électronique. Envoyez votre message en mentionnant dans l’objet "Abonnement à la revue de presse".

Abonnement/Désabonnement

dernière modification le 16/10/2017

haut de la page