Revue de la presse de Grèce du nord du 5 au 11 septembre 2017

POINTS FORTS
IMAGE DE LA FRANCE

  • Visite du Président de la République à Athènes :
  • La vision de Macron pour une nouvelle Europe, souveraine et démocratique ;
  • Le Premier ministre grec à la Foire Internationale de Thessalonique « avec … un vent parisien ».



ÉCONOMIE

  • Grèce et Chine prêtes à promouvoir leur coopération dans le cadre de l’initiative « One Belt, One Road » ;
  • Menace de fermeture de la société minière canadienne Eldorado Gold en activités en Chalcidique ;
  • Mise circulation de la Voie Ionienne ;
  • Taux de chômage élevé en Grèce du nord ;
  • Les exportateurs de Grèce du nord dénoncent l’absence d’une stratégie nationale à l’exportation pour les produits agricoles.



BALKANS-RÉGION

  • Signature d’un mémorandum de coopération entre la Grèce et la Bulgarie en vue de la construction d’une double voie ferrée électrique entre Thessalonique et Roussé sur le Danube ;
  • Record de touristes turcs en Thrace.



VIE POLITIQUE-SOCIÉTÉ

  • Manifestation à Thessalonique contre les privatisations des compagnies d’eaux

    et égouts ;

  • Incursion anarchiste dans l’enceinte du Secrétariat d’Etat de Macédoine-Thrace en réaction à la visite du PM à Thessalonique.



MIGRANTS ET RÉFUGIÉS

  • La Macédoine centrale compterait environ 11 000 réfugiés.

IMAGE DE LA FRANCE

Visite du Président de la République à Athènes

  • Discours du Président

« La vision de Macron pour une nouvelle Europe, souveraine et démocratique » titre Thessnews, rendant compte du discours du président de la République depuis la colline du Pnyx, dans le cadre de sa visite officielle les 7 et 8 octobre à Athènes (ThessNews, 9 septembre).
« M. Macron a montré qu’il avait une proposition pour l’Europe (…) Si l’Europe ne change pas, celle-ci se désintègrera peu à peu a déclaré M. Macron » note le journaliste Pantellis Savvidis, soulignant les difficultés d’une telle proposition qui prévoit notamment de débats ouverts dans tous les pays européens sur l’avenir de l’Europe, connaissant les clichés au sein de la famille européenne. « Macron ne veut pas d’une Europe bureaucratique et technocratique, mais une Europe qui soit sous le contrôle d’institutions démocratiques comme le parlement », ajoute M. Savvidis (Makedonia, 10 septembre).

  • France-Grèce-Foire internationale de Thessalonique

Sous le titre « Le Premier ministre à la FIT avec … un vent parisien », faisant allusion à la participation d’une filiale du groupe CMA-CGM au consortium lauréat de la privatisation du port, Makedonia note : « La visite du président français était également au centre de l’allocution du PM grec Alexis Tsipras (…) . L’Etat-major du PM considère comme ‘absolument positive’ la présence d’Emmanuel Macron à Athènes et voit en Paris un allié fort en vue de la 3ème revue et l’achèvement du 3ème programme de soutien en août 2018. Pour le gouvernement, la visite du président français constitue un ‘vote de confiance’ envers la Grèce, alors que des collaborateurs du PM ont relevé la déclaration laconique du ministre de l’Economie Bruno Le Maire soulignant qu’Alexis Tsipras ‘travaille avec grand courage’ et que ‘très peu de personne travaillent pour le bien commun et non pour les intérêts particuliers’ » (Makedonia, 10 septembre).
Par ailleurs, Thestival.gr et Thessaloniki reprennent le passage du discours du PM portant sur son entretien avec un homme d’affaire français : « Un homme d’affaire m’a dit qu’avec le Président français vous avez réussi quelque chose de très important. Vous avez réussi dans la conscience des Français et de toute l’Europe à changer le Grexit en Gre-invest » (Thessaloniki, 11 septembre).

ÉCONOMIE

Grèce-Chine

« Selon le plan de coopération trisannuel 2017-2019, la Grèce et la Chine se disent prêtes à promouvoir leur coopération économique et à renforcer encore plus leur relation partenariale stratégique dans le cadre de l’initiative « One Belt, One Road », note le complément de Makedonia publié à l’occasion de la Foire internationale de Thessalonique où la Chine est à l’honneur. Des grandes entreprises chinoises envisageraient ainsi d’investir dans les secteurs des transports (China Railway Construction Engineering Group), de l’énergie et des télécommunications, sans que d’autres secteurs en soient exclus, comme le tourisme (Dalian Wanda Group), l’immobilier (China State Construction Engineering) et le secteur bancaire (Industrial and commercial Bank of China, China Development Bank) (Makedonia, 11 septembre).
« Je crois sincèrement que la Macédoine centrale peut constituer la principale porte d’entrée de la Chine dans les Balkans, la Méditerranée et le sud-est de l’Europe, en raison de son emplacement géostratégique et de son large réseau d’infrastructures » a souligné M. Tzitzikostas, président de la Région. « La Chine peut de son côté offrir à la Macédoine centrale la possibilité d’élargir et développer ses avantages stratégiques. (Makedonia, 10 septembre).

Mines d’or de Chalcidique

« Il est clair que cette société n’est pas habituée à travailler dans des pays européens » a déclaré M. Stathakis, ministre de l’Environnement et de l’Energie, suite à l’annonce de la société minière canadienne Eldorado Gold de quitter la Grèce en raison des retards enregistrés dans l’émission de permis pour l’extraction d’or en Chalcidique. Le ministre a souligné la nécessité de protéger l’environnement, la santé des habitants de la région et les investissements dans le secteur touristique, tout en reprochant à la société canadienne de ne pas avoir encore répondu aux observations formulées par le Conseil d’Etat quant à la méthode d’extraction de l’or (Thestival.gr , 11 septembre).
« La Nouvelle Démocratie croit en la valorisation des richesses minières du pays, en respectant l’environnement. J’ai pour principale préoccupation la création d’emplois », avait indiqué le 4 septembre dernier, M. Kyriakos Mitsotakis, accusant le gouvernement de « retarder consciemment pour des raisons idéologiques » la remise de permis d’exploitation (Thestival.gr, 4 septembre).
Epire-Grèce occidentale

« Cet ouvrage donne une grande impulsion au développement, au commerce, au tourisme de Grèce occidentale » a déclaré le Premier ministre grec Alexis Tsipras, à l’occasion de la mise circulation de la Voie Ionienne, autoroute reliant Ioannina à Antirion, soit l’Epire au Péloponnèse (Makedonia, 6 septembre).

Chômage

Makedonia rend compte de la conférence de presse des centrales syndicales de de Grèce du nord réalisée le 5 septembre à Thessalonique, présentant les taux élevés du chômage par catégorie dans la région, en particulier chez les jeunes. Le taux de chômage atteindrait les 30% à Thessalonique, 40% à Drama, 50% à Kastoria, 30% à Kavala (60% chez les jeunes), 42% à Florina (75% chez les jeunes), 50% à Katerina, 32% à Edessa, 45% à Xanthi, 33% à Serres, 14% en Chalcidique (durant l’été), 36% à Giannitsa, 22% en Evros et 35% en Imathie (Makedonia, 6 septembre).

Agriculture

La presse rend compte de la rencontre du ministre du Développement agricole et de l’Alimentation, M. Apostolou, le 7 septembre, avec les exportateurs de Grèce du nord en marge de la Foire internationale de Thessalonique.
A cette occasion, les exportateurs ont déploré l’absence d’une stratégie nationale à l’exportation pour les produits agricoles, notamment en ce qui concerne les normes de standardisation, certification, etc. Par ailleurs, les exportateurs ont demandé un allégement de leurs charges sociales et fiscales, de même que celles des agriculteurs et producteurs à l’export.
En 2016, les exportations de produits agricoles se sont élevées à 5,8 Mds €, contre 5,5 Mds € en 2015 enregistrant ainsi une augmentation de 5 %. Malgré cette hausse, la balance commerciale agricole est restée déficitaire de 790 M € en 2016, les importations de produits agricoles ayant également augmentées : 6,6 Mds en 2016 contre 6,3 Mds € en 2015).

BALKANS-RÉGION

Grèce-Bulgarie

Accord pour la construction d’une double voie ferrée électrique entre Thessalonique et Roussé en Bulgarie, reliant ainsi la mer Egée au Danube : « Il s’agit d’un ouvrage qui répond aux besoins qui remontent à décennies, améliore le secteur des transports de notre pays, attire de nouvelles unités de production et renforce celles qui existent déjà » a déclaré le PM grec, M. Alexis Tsipras, le 6 septembre à Kavala, en présence de son homologue bulgare. Signé entre les deux hommes, le mémorandum de coopération bilatérale prévoit la création d’un organisme commun qui aura à sa charge la construction et la gestion du projet (cf. revue du 29/8-4/9/2017).
Pour sa part, le PM bulgare, M. Boïko Borissov, a annoncé la tenue le 3 octobre prochain à Varna d’une rencontre quadrilatérale (Grèce, Bulgarie Serbie, Roumanie) pour discuter des possibilités d’extension de cette ligne vers la Serbie et la Roumanie. Le coût total s’élèverait à 5 Mds € (Thessalonique-Kavala-Alexandroupolis : 1,4 Mds €, Alexandroupolis-Ormenio : 300 M € et Ormenio-Bourgas-Varna-Roussé : 3,3 Mds €). Selon les estimations, le projet serait rentable avec seulement 5 % des quantités de marchandises traversant actuellement le Bosphore. Enfin, ils se sont engagés à rencontrer prochainement le président de la Commission européenne afin de lui présenter leurs propositions sur l’avenir des Balkans, en vue de la présidence bulgare de l’U.E. débutant le 1er janvier prochain (Thestival.gr, I Gnomi, Eleftheri Thraki, Empros, 6 et 7 septembre).

Grèce-Turquie

« Record d’arrivées de touristes turcs » titre en Une le quotidien I Gnomi, soulignant la satisfaction des commerçants et hôteliers d’Alexandroupolis et de la région. En effet, quelque 626 400 touristes turcs seraient entrés sur le territoire grec du
1er juin au 24 août 2017 à travers les postes-frontières de Kipi, Kastanies et Ormenio (I Gnomi, 1er septembre).

VIE POLITIQUE-SOCIÉTÉ

Manifestation anarchiste

Incursion d’une quinzaine de personnes de mouvances anarchistes dans l’enceinte du Secrétariat d’Etat de Macédoine-Thrace en signe de protestation contre la visite du Premier Ministre à Thessalonique en marge de la foire internationale. Des tracs y ont été lancés appelant la population à manifester le 9 septembre à Thessalonique contre la politique d’austérité (Voria.gr, Makedonia, 5 et 6 septembre).

Compagnies des eaux et égouts de Grèce

Près d’une trentaine d’employés des compagnies des eaux et égouts de Thessalonique (EYATH) et d’Athènes (EYDAP), de l’Union des sociétés municipales des eaux et égouts (DEYA) et des membres de l’Union populaire de Thessalonique ont défilé dans les rues de Thessalonique contre les privatisations de leurs sociétés,. « 98,2 % de NON à la privatisation de l’EYATH. Thessalonique a décidé. Ce n’est pas à vendre » pouvait-on lire sur l’une de leurs banderoles, tout en scandant : « Ils vendent les ports, ils vendent l’eau, bientôt ils vendront la Tour Blanche » (Voria.gr , 8 septembre).

MIGRANTS ET RÉFUGIÉS

Migration

« Notre objectif est de diminuer encore plus de nombre de réfugiés en Macédoine centrale » a indiqué M. Mouzalas, Secrétaire d’Etat à l’Immigration, en visite à Thessalonique. Près de 11 000 réfugiés et migrants seraient encore installés dans cette région contre 22 000 dans le passé. « 20 % des réfugiés (en Grèce) sont désormais installés en Macédoine centrale, ce qui est proportionnel à la population. La société locale peut soutenir ce nombre » a affirmé M. Tzitzikostas, président de la Région de Macédoine centrale (Thestival.gr, 8 septembre).


Sources :
- Presse écrite de Thessalonique : « Makedonia », « Thessaloniki »
- Presse écrite régionale : « O Chronos » (Komotini), « Empros » (Xanthi), « Gnomi » et « Eleftheri Thraki » (Alexandroupolis)
- Presse électronique de Macédoine : « Voria.gr », « Thestival.gr », « Karfitsa.gr », « ThessNews.gr », « Cityportal.gr », « Seleo.gr », de Thessalie : « Thessalia online », « Larissanet.gr », « Eleftheria.gr »,
- Presse électronique de Thrace : « Thrakitoday.com », « Gatzoli.gr », « Azinlikça.net » (presse de la communauté musulmane de Thrace) et d’Epire : « NeoiAgones.gr », « Agon.gr », « ProinosLogos.gr »
La revue de la presse est préparée une fois par semaine par le service de presse du Consulat et est destinée à tous celles et ceux qui désirent s’informer en français sur l’actualité hellénique telle qu’elle apparaît dans les quotidiens grecs de Grèce du nord.
Clause de non-responsabilité :
La revue ne prétend pas être exhaustive. Elle a un caractère d’information. Le Consulat Général ne saurait en aucun cas être responsable des articles parus dans la presse grecque.
Abonnement  : Vous pouvez, sur demande, vous abonner à la revue de la presse. Vous recevrez la revue une fois par semaine par messagerie électronique. Envoyez votre message en mentionnant dans l’objet "Abonnement à la revue de presse".

Abonnement/Désabonnement

dernière modification le 18/09/2017

haut de la page