Stéphane Bardey, ingénieur [el]

Diplômé de l’Ecole Supérieur des Techniques Aérospatiales (ESTA 1997), j’ai eu la chance de travailler pendant de nombreuses années dans l’industrie aéronautique comme ingénieur.

Avec mon épouse qui est Grecque, nous avons toujours eu le projet de nous installer en Grèce.

A l’occasion de la création de la société HelioSphera, j’ai pu le réaliser et venir travailler en Grèce mais aussi dans un domaine de haute technologie en plein développement.

Stéphane Bardey, ingénieur (portrait du mois) - JPEG

- Pourquoi avoir choisi la Grèce ?

Mon épouse est de Messolonghi et par conséquent je suis souvent venu dans ce pays. Chaque fois cela été un bonheur de visiter, de découvrir la culture et l’histoire grecque. J’ai toujours apprécié de rencontrer les habitants, de découvrir leur mentalité et leur façon de vivre, même si il y a des différences. La Grèce est un mélange fascinant entre l’orient et l’occident.

Il y a environ deux ans, j’ai eu l’opportunité de venir travailler en Grèce, dans un domaine de la haute technologie. Avec ma femme nous avons alors décidé de nous lancer dans l’aventure et depuis, nous vivons à Tripoli dans le Péloponnèse.

- Dans quel secteur évoluez-vous ?

Pendant 13 ans j’ai travaillé dans l’Aéronautique à Toulouse. J’exerçais des fonctions en management et de contrôle de la Qualité puis en gestion de projets dans le cadre des programmes AIRBUS A340 et A380.

Aujourd’hui, je suis en charge de la qualité chez HelioSphera. Cette société produit des panneaux Photovoltaïques en utilisant la technologie innovante de la dépose de silicium par couche mince. Le secteur est prometteur mais actuellement fragile à cause de la situation économique et de la concurrence des produits asiatiques. La société a une capacité de production de 60MW par an et environ 200 personnes y travaillent. Ce poste me permet de travailler directement sur le produit et en relation avec de nombreux départements de l’entreprise et ainsi d’améliorer considérablement mes connaissances techniques et mon grec !

- Comment voyez-vous l’évolution des projets franco grecs dans votre secteur ?

Le secteur de l’électricité Photovoltaïque est d’un point de vue technique très prometteur en Grèce. Le pays a l’un des meilleurs potentiels d’ensoleillement en Europe. Les installateurs et les professionnels Grecs sont très compétents et toujours ouverts aux coopérations.

Chez HelioSphera nous travaillons avec plusieurs sociétés d’origines françaises et cela se passe bien. De plus les relations sont facilitées par la grande amitié entre les deux pays.

Certes, actuellement, la situation économique en Europe ne favorise pas forcément les projets entre les pays. Mais une chose est certaine, le potentiel solaire existera toujours en Grèce !

dernière modification le 25/02/2013

haut de la page