Visite à Patras de l’Ambassadeur de France en Grèce, Christophe Chantepy [el]

Dans le cadre de ses tournées en province, l’Ambassadeur de France en Grèce, Christophe Chantepy s’est rendu pour une visite de deux jours dans la région de Patras au nord-ouest du Péloponnèse.

Il était accompagné de Christina Deftereou, consule honoraire de France à Patras, et de directrice de l’Institut Français, Georgia Petropoulou.

Il a eu notamment des entretiens avec les autorités territoriales et locales, précisément avec le président de la région de la Grèce occidentale, Apostolos Katsifaras. Les sujets abordés lors de leur rencontre concernaient le section de la coopération bilatérale notamment dans les secteurs touristique, l’économie agricole, la recherche et l’innovation.

L’ambassadeur a relevé l’importance de la région du Péloponnèse qui est une destination très prisée par les Français en raison de sa beauté nature et de la richesse de son patrimoine culturel.

Christophe Chantepy, a rencontré le maire de la municipalité de Patras, Kostas Peletidis. Les échanges ont porté sur les possibilités de renforcement des relations bilatérales en particulier dans les secteurs de la culture, des lettres et des arts.

Christophe Chantepy s’est rendu dans diverses entreprises privées de la zone industrielle de Patras, comme les usines Loux, Fischer et Biodiesel et a rencontré le président de la Chambre de commerce du département d’Achaïe, M. Platon Marlafekas.

L’ambassadeur ne manque jamais, au cours de ses visites en province, de rencontrer les équipes et responsables des instituts français. Il s’est entretenu avec la directrice de l’Institut français de Patras et a rencontré les professeurs de l’annexe et les étudiants.

Christophe Chantepy a visité le musée archéologique de la ville de Patras, deuxième plus grand musée de Grèce, après celui de l’Acropole et s’est rendu au Parc scientifique et technologique, où il a été reçu par les professeurs Vassilis Anastassopoulos, président directeur général du Conseil d’administration du parc et Yérassimos Mentzelopoulos, directeur.

Enfin, l’Ambassadeur a visité le le pont Rio-Antirio, construit par la société française Vinci, un outil majeur pour la valorisation du Péloponnèse.

dernière modification le 07/08/2017

haut de la page